Quel est le mode de chauffage le moins cher ?

energie

⚡️ Quel fournisseur est le moins cher ?

Obtenez un comparatif gratuit des prix et des offres en moins de 5 minutes. Pour cela, appelez votre conseiller Selectra (Service gratuit) au :

Déterminer le mode de chauffage le moins cher permet de réduire significativement le montant de la facture d’énergie. Chauffage à l’électricité, au gaz naturel, au fioul, au propane ou encore au bois : il est essentiel de se poser les bonnes questions afin de choisir l’énergie la mieux adaptée au budget et aux besoins du foyer. Cet article recense les différents modes de chauffage, leurs caractéristiques et leurs prix.


🥇 Électricité, fioul ou gaz : quel est le chauffage le moins cher ?

Hausse des prix de l’électricité et du gaz en 2022 Le contexte de sortie de crise sanitaire et de reprise économique, couplé à différents facteurs structurels, bousculent les cours de l’électricité et du gaz. Ces éléments entraînent une flambée des prix de l’électricité en 2022.

Pour trouver le mode de chauffage le moins cher, il faut commencer par analyser le prix des énergies pouvant être utilisées pour le chauffage d’une habitation : l’électricité, le gaz naturel, le fioul, mais aussi le propane et le bois.

Le graphique ci-dessous indique le prix moyen de chaque énergie et son évolution au cours des années :

Vers quel fournisseur se tourner pour faire face à l'augmentation des prix ? Pour aider les particuliers face à la hausse des prix, il est possible de contacter un conseiller Selectra pour trouver un fournisseur moins cher au :
☎️ 09 74 59 22 19 (service gratuit) ou

🤔 Quels sont les différents modes de chauffage et leur coût ?

Après avoir étudié le prix de l’énergie, il est intéressant de se demander combien coûte l’installation du dispositif complet dans la maison et l’entretien nécessaire à son bon fonctionnement. Il s’agit de facteurs incontournables pour choisir le mode de chauffage le moins cher, puisque ces coûts viennent s’ajouter à ceux de la facture d’énergie.

Il existe différents types de chauffage pour chaque énergie. Chacun implique des installations spécifiques à réaliser dans l’habitation.

Le tableau ci-dessous permet de recenser les modes de chauffage et d’évaluer leur coût d’installation, ainsi que leur budget d’entretien :

Description des différents modes de chauffage
Types d'énergie Types de chauffage Prix d'achat* Prix d'entretien*

Électricité
Radiateur électrique à inertie, convecteur, climatisation réversible, etc Dès 30 € / radiateur 0 €
🔥
Gaz naturel
Chaudière à gaz naturel standard, chaudière à condensation, chaudière à gaz basse température, etc
  • Prix d'installation : à partir de 500 € pour un modèle standard ;
  • Prix du raccordement au réseau GRDF : dès 454,88 € ;
  • Obtention du certificat de conformité Qualigaz : 152,29 €.
120 €
💨
Fioul
Chaudière à fioul traditionnelle, chaudière à fioul à condensation, etc
  • Dès 10 000 € pour l'installation intérieure complète (chaudière, radiateurs et pose) ;
  • Prix de la cuve et du raccordement : dès 5 000 €.
100 €
💥
Propane
Chaudière à gaz propane, chaudière propane à condensation, chaudière gaz à basse température, etc
  • Dès 10 000 € pour l'installation intérieure complète ;
  • Obtention du certificat de conformité Qualigaz : 152,29 €.
150 €
🌳
Bois (briquettes ou bûches)
Cheminée à foyer ouvert, insert fermé avec récupérateur, chaudière à granulés, etc Dès 1 000 € 60 €

*Ces données sont indicatives : le prix d'achat dépend de la surface de l'habitation et du type de chaudière choisi. Le prix de l'entretien, quant à lui, varie selon les professionnels et la nature du dispositif.

⚡ Chauffage à l’électricité : les avantages

avis

L’électricité est l’un des modes de chauffage les plus répandus en France. Pratique, elle ne requiert aucun dispositif spécifique, si ce n’est la mise en place de radiateurs à l'intérieur de l’habitation. C’est notamment la raison pour laquelle la plupart des logements en location - non reliés au gaz de ville - sont chauffés à l’électricité.

De plus, le chauffage à l'électricité ne nécessite aucun approvisionnement à condition que le logement bénéficie d'un raccordement au réseau électrique d’Enedis.

Le tableau suivant présente les avantages et les inconvénients du chauffage électrique :

⚡ Chauffage à l'électricité : avantages et inconvénients
Avantages de l'électricité Inconvénients de l'électricité
  • Installation basique et peu coûteuse ;
  • Aucun frais ni obligation d'entretien spécifique : il suffit de dépoussiérer les radiateurs de temps en temps ;
  • Des radiateurs innovants particulièrement performants et économiques ;
  • Une gamme d'offres de fourniture d'électricité variées pour payer le chauffage moins cher.
  • Prix du kWh élevé ;
  • Mode de chauffage réservé aux petits logements ou aux habitations très bien isolées ;
  • Puissance de chauffe limitée et montée en température plutôt lente.

Changer de fournisseur pour faire plus d'économie sur votre facture ! En contactant le service gratuit de Selectra, vous pouvez comparer les offres d'électricité et souscrire à la moins chère au ☎️ 09 74 59 22 19  ou 

🏡 Quelle énergie choisir pour quel type de logement ?

expert

Le choix du mode de chauffage ne doit donc rien au hasard. On distingue toutefois plusieurs grandes tendances.

L’électricité pour chauffer les petits logements

Le chauffage électrique est parfaitement adapté aux logements d’une surface inférieure à 35 m2 qui bénéficient d’une bonne isolation.

Le prix du kWh HT d’électricité est plus élevé que celui du gaz naturel, mais l’installation électrique ne nécessite aucun entretien spécifique. De plus, il faut souligner que le prix de l’abonnement à l’électricité est plus bas pour les petits consommateurs, c'est-à-dire pour les surfaces réduites. C’est notamment pourquoi il n’est pas avantageux d’opter pour l’électricité à partir d’une certaine surface habitable.

Enfin, il existe désormais des dispositifs de chauffage électrique particulièrement performants et présentant un excellent confort de chauffe.

Quel est le chauffage le moins cher : gaz ou électrique ? Tout dépend de la surface habitable du logement. Pour une petite surface, il est préférable de se tourner vers l'électricité. Pour une surface supérieure à 35 m2, il est recommandé d'opter pour un chauffage au gaz naturel si l'habitation est raccordée au réseau GRDF.

Le gaz naturel pour chauffer un grand logement raccordable au réseau

🔥 Le gaz : avantages et inconvénients
Avantages du gaz Inconvénients du gaz
  • Prix du kWh relativement bas ;
  • Bon confort de chauffe ;
  • Chauffe rapide.
  • Entretien annuel obligatoire et coûteux ;
  • Installation onéreuse ;
  • Requiert un raccordement au réseau GRDF.

C’est le gaz naturel qui s’impose comme le chauffage le moins cher pour les logements de plus de 35 m2 raccordables au réseau de GRDF. Ainsi, les consommateurs ont tout intérêt à se tourner vers cette énergie pour leurs usages domestiques (chauffage, eau chaude et cuisson).

Pour se chauffer au gaz, il est nécessaire d’effectuer le raccordement du logement au réseau GRDF (454,88 € pour la prestation de base, sans compter les suppléments pour extension de réseau, par exemple) et d’installer une chaudière.

Si l’investissement pour l’installation de la chaudière reste important, il est équilibré par le prix du gaz qui confère à ce mode de chauffage un caractère économique sur le long terme.

Il est obligatoire de faire réviser la chaudière gaz une fois par an (nettoyage, vérification du corps de chauffe, des filtres, du brûleur et des conduits).

La zone tarifaire de gaz : le facteur qui peut changer la facture Avant de choisir votre mode de chauffage, pensez à vérifier votre zone tarifaire de gaz : en effet, ce paramètre fait varier le prix du kWh HT de gaz et peut ainsi se faire ressentir sur votre facture. En cas de prix particulièrement élevé sur votre localité et si vous vivez dans un logement bien isolé de surface réduite, il peut être intéressant de se tourner vers un mode de chauffage à l’électricité.

Vous avez besoin de conseils pour choisir votre mode de chauffage ? Optez pour un accompagnement sur-mesure avec les experts énergie de Selectra en appelant le
☎️ 09 74 59 22 19

Le bois pour se chauffer de façon économique

🌳 Chauffage au bois : avantages et inconvénients
Avantages du bois Inconvénients du bois
  • Prix bas au kWh ;
  • Bon confort de chauffe ;
  • Esthétique dans une habitation ;
  • Écologique (bilan carbone négatif).
  • Faible puissance de chauffe ;
  • Installation onéreuse (achat + pose) ;
  • Nécessite un approvisionnement régulier et un stockage important ;
  • Un ramonage obligatoire par an.

Bien que la pose et l’installation de certains poêles puissent s’avérer coûteuses, le bois demeure l’énergie la moins chère au kWh.

De plus, il s’agit d’un mode de chauffage écologique : il présente un bilan carbone négatif, puisque les arbres captent plus de CO2 qu’ils n’en émettent lors de la combustion. Toutefois, il est utile de rappeler qu’il est interdit d’utiliser une cheminée dans certaines zones urbaines.

Enfin, le bois permet aussi d’assurer un bon confort de chauffe dans une habitation.

Cependant, il faut savoir qu’un chauffage au bois requiert d’être alimenté fréquemment. Il convient donc de se réapprovisionner régulièrement, ce qui peut représenter une contrainte pour certains utilisateurs.

Les autres solutions pour chauffer un logement non raccordable au réseau

Certaines habitations ne peuvent pas être raccordées au réseau de gaz naturel et ne peuvent pas bénéficier de cette énergie. Dans ce cas, il est possible d’opter pour l’une des énergies suivantes :

  • L’électricité : si le niveau d’isolation de la maison est très bon ou s’il s’agit d’une construction basse consommation ;
  • Le poêle à bois : il est idéal pour une petite ou moyenne surface. C’est une solution économique qui peut également être mise en place en combinaison avec le gaz propane ou l’électricité ;
  • La chaudière à bois : ce dispositif est à réserver aux grandes habitations et aux gros consommateurs de chauffage. Il s’agit d’un dispositif volumineux et coûteux à l’achat. Cependant, il peut s’avérer particulièrement économique à long terme ;
  • Le gaz propane ou la citerne (aérienne ou enterrée) : c’est la solution adaptée aux maisons de moyenne à grande surface possédant un jardin. Le propane est moins cher que l’électricité et plus éco-responsable que le fioul.
💥 Chauffage au gaz propane : avantages et inconvénients
Avantages du propane Inconvénients du propane
  • Des prix négociables ;
  • Disponibilité sur tout le territoire ;
  • Confort de chauffe identique au chauffage au gaz ;
  • Pas d'odeur particulière et plus respectueux de l'environnement que le fioul.
  • Aucune réglementation en vigueur du marché ;
  • Requiert la pose d'une cuve (généralement louée au fournisseur) ;
  • Des frais de résiliation élevés (sauf si le client achète la cuve).

Chauffage fioul ou gaz : lequel est le moins cher ? Si l’on s’en tient au prix de l’énergie, c’est le gaz naturel qui remporte la manche face au fioul. En effet, le tarif réglementé du gaz est inférieur à celui du fioul. Certains fournisseurs alternatifs proposent même des prix encore plus avantageux que le TRV d'Engie. De plus, au vu de son caractère particulièrement polluant, le fioul est voué à disparaître progressivement pour être remplacé par des énergies plus propres.

💰 Quelle offre choisir pour payer le chauffage moins cher ?

Les offres d'électricité les plus avantageuses

 

electricite

Crise de l'énergie Depuis la crise de l'énergie, les tarifs de l'électricité augmentent chez les différents fournisseurs. Pour faire face à la hausse des prix, le Gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire sur le Tarif Réglementé que seul EDF propose  !

C’est EDF, le fournisseur historique, qui commercialise le tarif réglementé de l’électricité (également appelé Tarif Bleu EDF). Toutefois, il ne s’agit pas forcément du tarif le plus avantageux pour les consommateurs (depuis la crise de l'énergie, le tarif réglementé est l'un des tarifs les plus avantageux pour le consommateur). 

On compte aujourd’hui plus de 40 fournisseurs d’électricité sur le marché français. Ces fournisseurs proposent souvent des prix attractifs avec des remises sur le kWh HT d’énergie et/ou sur l’abonnement.

Or, le chauffage représente l’un des principaux postes de dépenses dans les foyers chauffés à l’électricité. Pour ceux-ci, il équivaut à 85% de la consommation d’énergie1. Il est donc essentiel de choisir une offre proposant tarifaire intéressante.

Le tableau ci-dessous permet de découvrir une sélection d’offres d’électricité compétitives, idéales pour les foyers qui souhaitent payer le chauffage moins cher :

Sélection d'offres moins chères que le Tarif Réglementé d'EDF - novembre 2022
Fournisseur / Offre Offres Prix de l'abonnement (TTC/an) Prix du kWh (TTC)
edf
Tarif Réglementé
☎️ 09 69 32 15 15
📞 Contact
Tarif Bleu 136.12 € 0.1740 €
ohm logo
OHM Energie
☎️ 09 71 07 14 21
Offre Classique
Activation du contrat en avril 2023
137.04 € 0.1665 €
Offre Petite Conso
Activation du contrat en avril 2023
124.44 € 0.1737 €

Appels non-surtaxés. Référencement gratuit des fournisseurs. Tarifs TTC novembre 2022 pour un compteur d'une puissance de 6 kVA en option Base. Tarif réglementé puis, offres partenaires classées par ordre alphabétique.

Les offres de gaz naturel les plus attractives

Pour chauffer une habitation avec le gaz en réalisant des économies, il est tout aussi important de sélectionner une offre proposant des tarifs attractifs.

💸 Quelles sont les aides pour changer d’énergie et payer le chauffage moins cher ?

aides

Changer d’énergie pour se chauffer représente un investissement non négligeable, car il est généralement nécessaire d’acheter et de faire installer un nouveau dispositif.

Mais, si le consommateur décide de se tourner vers une énergie plus écologique ou un mode de chauffage plus économique, il peut être éligible à plusieurs aides et subventions financières. On appelle cela des « travaux d’optimisation énergétique ».

Les aides permettent de réduire le montant total du projet.

Comment savoir si mes travaux de changement d’énergie sont éligibles aux aides ? Pour le savoir, il suffit d’utiliser le simulateur officiel en ligne Simul’Aides.

Parmi les principales aides pour le changement d’énergie, on trouve les suivantes :

  • MaPrimeRenov’ : elle permet d’obtenir entre 1 200 € (pour une chaudière à gaz) et 10 000 € (pour une pompe à chaleur). Sont éligibles à MaPrimeRenov’ : l’installation d’une chaudière, d’une pompe à chaleur, d’un poêle à bois ou d’un système solaire combiné (ou panneaux solaires thermiques) ;
  • Coup de pouce Chauffage : il correspond à une aide de 1 200 € (pour une chaudière gaz) à 4 000 € (pour une pompe à chaleur). Sont éligibles au Coup de pouce Chauffage l’installation d’une chaudière, d’une pompe à chaleur ou d’un système solaire combiné ;
  • Eco-PTZ (prêt à taux zéro) : tous les travaux de changement d’énergie pour un mode de chauffage plus écologique y sont éligibles. Il s’agit d’un prêt bancaire dépourvu d’intérêts ;
  • TVA réduite à 5,5% : elle peut être attribuée à tous les travaux d’optimisation énergétique ;
  • Exonération de taxe foncière : elle correspond à un total de 50% à 100% d’exonération, selon les situations.
Mis à jour le