Vous êtes ici

Rénovation énergétique : l'isolation des combles et les aides

Vous venez d'acquérir un bien ancien ou vous souhaitez apporter plus de confort à votre logement : pensez rénovation énergétique. L'isolation des combles fait partie des chantiers prioritaires : comment la réaliser de façon à la fois performante et économique, en utilisant les aides à votre disposition ?

La rénovation énergétique, qu'est-ce que c'est ?

Chauffage performant, bonne isolation, minimisation des déperditions de chaleur et des émissions polluantes, économies, … Les avantages liés à la rénovation énergétique sont innombrables. Mais attention : ces travaux diffèrent de ceux liés à de classiques problèmes de chauffage ou d'isolation.

En effet, les travaux de rénovation énergétique se basent sur un diagnostic de performances énergétiques, obligatoire dans le cadre de tout achat immobilier. Réalisé par un expert, il liste les éléments à améliorer. Les travaux doivent être ensuite réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) ; c'est à cette condition, entre autres, que vous serez éligible aux offres et crédits d'impôt.

Rénover ses combles : comment procéder ?

Dans le cadre d'une rénovation énergétique, l'isolation est prioritaire ; or, c'est par le toit qu'interviennent les plus grosses déperditions énergétiques (de 25 à 30 % !). Isoler ses combles de manière efficace vous permet de vous conformer aux dernières normes et de gagner en confort (sans parler des économies !).

Combles habitables ou habités

Vous comptez aménager vos combles, ou peut-être est-ce déjà le cas ! Deux techniques sont envisageables pour poser un matériau isolant entre le toit et la charpente :

  • Par l'extérieur : les professionnels déposent les tuiles de votre toit pour accéder à la structure et poser les différentes couches isolantes. Ce chantier est relativement coûteux, mais peut se coupler à une opération de rénovation de la toiture.
  • Par l'intérieur : si vos combles sont aménagés, il faudra les vider et l'accès à la charpente nécessitera de casser cloisons et plaquages… Si cette solution est moins chère, elle nécessite plus de logistique et vous devez comptabiliser dans la facture le coût de la remise en état de votre pièce sous combles.

Combles perdus

Il reste plus simple et plus économique d'isoler des combles perdus : pas de travaux préparatoires d'accès à l'ossature du toit, pas de nécessité de laisser derrière soi un espace prêt à vivre… Vous pouvez opter pour une pose classique d'isolant par l'intérieur, mais il faut pour cela que l'espace de vos combles soit suffisant pour permettre à des professionnels de travailler confortablement, ce qui n'est pas toujours le cas ! Sinon, reste la solution du soufflage : rapide, efficace et peu coûteuse, la pose peut être réalisée en une journée.

Quelles aides pour isoler mes combles ?

Différents dispositifs existent pour financer vos travaux de rénovation énergétique tels que l'isolation de vos combles :

  • Les Certificats d'économies d'énergie (CEE) comme les offres Isolation des combles à 1 € : attention, ils sont accordés sous conditions. Consultez un simulateur sur isolations1euro.auchan.fr pour savoir si vous y êtes éligible !
  • L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) vous permet de financer jusqu'à 30 000 € de travaux de rénovation énergétique.
  • Des aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) ou encore de la Caisse d'allocations familiales (Caf) peuvent vous être accordées, là encore sous condition.
  • Enfin, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) vous permet de déduire de vos impôts jusqu'à 30 000 € du montant de vos travaux de rénovation énergétique.

Isoler vos combles, c'est urgent ! Grâce aux dispositifs d'aide au financement et de crédit d'impôt, vous pouvez dès à présent rendre votre maison plus confortable, plus économique et moins gourmande en énergie. À terme, un plus pour la planète et pour votre budget !

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Linkedin