Flambée des prix de l'électricité 📈

Face à une hausse record des prix du gaz et de l'électricité de nombreux fournisseurs sont contraints d'augmenter leurs tarifs. Pour mieux comprendre ces évolutions et opter pour la solution la plus appropriée afin de vous en prémunir, n'hésitez pas à contacter un conseiller.

Vers quel fournisseur se tourner pour faire face à l'augmentation des prix ? (Service gratuit - Selectra)

Evolution du prix de l'électricité en France 2005 - 2021

Plateforme téléphonique actuellement fermée (service gratuit - ouvert du lundi au vendredi de 7h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h)
Total Direct Energie

Le prix du kWh HT de l'offre Classique à
--% par rapport au tarif réglementé

👉 Souscrire en ligne

Les évolutions du prix de l'électricité en France et plus particulièrement, les hausses du tarif réglementé sont un incontournable de l'actualité annuelle. Toutefois, les raisons de ces augmentations successives s'avèrent bien souvent difficilement compréhensibles pour les consommateurs. Alors pourquoi le prix de l'électricité augmente-t-il ? Cet article analyse les augmentations des tarifs réglementés de l'électricité, afin de vous aider à y voir plus clair.


💸 Evolution du prix de l'electricité en France depuis 2010

Au cours de ces dernières années, le Tarif Réglementé de l'Electricité s'est vu faire l'objet d'un grand nombre d'évolutions. Pour y voir plus clair, vous trouverez dans cet article un résumé de ses différentes augmentations.

Les évolutions des tarifs réglementés de l'électricité pour les particuliers de 2005 à 2021

Voici un récapitulatif complet des évolutions du tarif réglementé de l'électricité, de 2005 à 2021 :

Année Pourcentage d'évolution
2005 -
2006 +1,7%
2007 +1,1%
2008 +2%
2009 +1,9%*
2010 +3%*
2011 +1,7%
2012 +2%
2013 +5%
2014 +2,5%
2015 +2,5%
2016 -0,5%
2017 +1,7%
2018 -0,5%
2019 +5,9%
02/2020 +2,4%
08/2020 +1,54%
2021 +1,61%

*Ces augmentations ont été accompagnées d'un changement de structure de la grille tarifaire.
L'évolution correspond donc à une augmentation moyenne. Source : Commission de Régulation de l'Energie (CRE).

Impact sur la facture de la hausse du prix de l'électricité

Pour mieux s'apercevoir de l'augmentation du tarif réglementé au cours de ces dix dernières années, nous pouvons nous intéresser au cas de la famille Martin, à titre d'exemple.
M. et Mme Martin vivent dans leur appartement Lyonnais depuis 2010. Ils ont à l'époque souscrit un abonnement au tarif bleu (tarif réglementé) d'EDF en option heures pleines/heures creuses. Au cours de l'année 2011, ils ont consommé pas moins de 3 800 kWh en heures pleines et 2 225 kWh en heures creuses et ce sur un compteur de 9 kVA.
Par un étonnant hasard, leur facture pour l'année 2021 mentionne exactement la même consommation. Toutefois, le prix n'est pas le même.

Comparaison de la facture du ménage Martin entre 2011 et 2021 (TTC)*
  Abonnement Consommation Facture totale
Facture de l'année 2011 112,39 € 686,02 € 798,41 €
Facture de l'année 2021 185,04 € 994,58 € 1 179,62€

La facture de la famille Martin a donc augmenté de pas moins de 381,21 € au cours de ces dix dernières années (entre 2011 et 2021), soit une augmentation de 47,75%.

Grille du tarif réglementé en 2011*

Tarif réglementé entre juillet et décembre 2011 (TTC)
  Option Base Option Heures Creuses
Puissance Abonnement Prix du kWh Abonnement Annuel Prix du kWh HP Prix du kWh HC
3 kVA 65,32 € 0,1161 € - - -
6 kVA 77,85 € 0,1168 € 93,66 € 0,1293 € 0,0875 €
9 kVA 90,77 € 0,1191 € 112,39 € 0,1293 € 0,0875 €
12 kVA 143,49 € 0,1191 € 190,39 € 0,1293 € 0,0875 €
15 kVA 165,63 € 0,1191 € 224,03 € 0,1293 € 0,0875 €
18 kVA 220,30 € 0,1191 € 255,52 € 0,1293 € 0,0875 €
24 kVA 378,81 € 0,1191 € 532,63 € 0,1293 € 0,0875 €
30 kVA 513,06 € 0,1191 € 655,87 € 0,1293 € 0,0875 €
36 kVA 647,19 € 0,1191 € 758,22 € 0,1293 € 0,0875 €

Grille du tarif réglementé en 2021*

Tarif réglementé août 2021 (TTC)
  Option Base Option Heures Creuses
Puissance Abonnement Annuel Prix du kWh Abonnement Prix du kWh HP Prix du kWh HC
3 kVA 104,88 € 0,1558 € - - -
6 kVA 137,64 € 0,1558 € 145,80 € 0,1821 € 0,1360 €
9 kVA 171,24 € 0,1605 € 185,04 € 0,1821 € 0,1360 €
12 kVA 205,44 € 0,1605 € 223,20 € 0,1821 € 0,1360 €
15 kVA 237,72 € 0,1605 € 260,40 € 0,1821 € 0,1360 €
18 kVA 271,08 € 0,1605 € 295,68 € 0,1821 € 0,1360 €
24 kVA 340,80 € 0,1605 € 372,00 € 0,1821 € 0,1360 €
30 kVA 408,36 €  0,1605 €  442,20 €  0,1821 €  0,1360 € 
36 kVA 477,72 €  0,1605 €  496,32 € 0,1821 €  0,1360 €

Comment réduire sa facture d'électricité ? Pour tout savoir sur les prix de l'électricité et les solutions pour faire réduire sa facture 💸, contactez gratuitement un conseiller Selectra au ☎️ 09 74 59 22 19 ou demandez un

 

Evolution du prix de l'électricité en 2021

Les évolutions du prix de l'électricité sur l'année 2021 sont uniquement à la hausse. Ainsi, en février et en août 2021, les consommateurs ont subi une augmentation de leurs factures d'électricité. Détails.

Augmentation des tarifs de l'électricité de +0,48 % TTC au 1er août 2021 : explications

augmentation des prix de l'électricité

En août 2021, une hausse de 0,48% TTC pour le tarif réglementé (Tarif Bleu) des particuliers et 0,38% TTC pour celui des professionnels a eu lieu. Cette hausse s'explique notamment par :

  • L'augmentation d'une composante d'acheminement des Tarifs Réglementés après l'entrée en vigueur du nouveau TURPE 6 (Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Electricité) au 1er août 2021.
  • Une réevaluation de la composante de rattrapage des tarifs destinée à recouvrir les montants impayés en 2019 a eu lieu. Celle-ci sera soldée sur 2 ans : c'est à dire au 31 décembre 2021.
  • Une hausse de la contrepartie financière versée aux fournisseurs d'énergie par les gestionnaires de réseau de distribution ou GRD (dans le cas de l'électricité, Enedis) pour la gestion des consommateurs.
À propos du TURPE 6

En résumé, le TURPE, ou tarif d’acheminement de l’électricité, permet le financement du transport et de la distribution de l’électricité sur les réseaux français. En 2021, l'ancien TURPE est remplacé par le TURPE 6 afin d'y intégrer de nouveaux éléments tels que :

  1. Les investissement nécessaires à la transition énergétique ;
  2. L'accroissement de la maintenance du réseau de distribution ;
  3. La R&D (Recherche et développement) ;
  4. L'innovation en matière de véhicules électriques ;
  5. La diminution de l'empreinte environnementale.

En savoir plus sur le TURPE 🧐

prix-turpe

Les raisons de l'augmentation des tarifs de l'électricité de +1,61% TTC au 1er février 2021

Au 1er février 2021, le CRE a annoncé une nouvelle augmentation du prix de l'électricité. Celle-ci équivaut à +1,93% HT et +1,61% TTC pour les particuliers (concernant les professionnels, la hausse est de 3,23% HT, soit 2,61% TTC).
La hausse du prix de l'électricité s'explique par différents facteurs, parmi lesquels on peut compter :

  • L'augmentation des coûts d'approvisionnement en électricité ;
  • La baisse des coûts de commercialisation de l'électricité, liée à la crise du COVID 19 ;
  • Le rattrapage de l'écart entre les coûts et les tarifs de l'électricité dû notamment à la crise sanitaire et à l'augmentation des impayés.

Evolution des tarifs réglementés pour les professionnels de 2008 à 2021

Les tarifs réglementés bleus, jaune et vert pour les professionnels et entreprises étaient en augmentation annuelle régulière entre 2008 et 2013. Même si la période 2014-2016 a été marquée par des légères diminution du prix du tarif bleu non résidentiels, son augmentation a repris de plus belle depuis 2017. Les tarifs jaunes et verts ont disparu le 31 décembre 2015, dans le cadre du processus de libéralisation du marché de l'énergie.

⬇️ Evolution du tarif réglementé de 2008 à 2021 pour les professionnels ⬇️

Date Tarif bleu
non résidentiel
Tarif jaune Tarif vert
16 août 2008 +2% +6% +8%
15 août 2009 +1,9% +4% +5%
15 août 2010 +4% +4,5% +5,5%
1er juillet 2011 +1,7% +3,2% +3,2%
23 juillet 2012 +2% +2% +2%
1er août 2013 +5% +2,7% +0%
1er novembre 2014 -0,7% +2,5% +3,7%
1er août 2015 - +0,9% +4%
1er juillet 2016 -0,5% / /
1er août 2016 -1,5% / /
1er août 2017 +0,6% / /
1er février 2018 +1,6% / /
1er août 2018 +1% / /
25 juin 2019 +1,10% / /
2 juillet 2020 +1,58% / /
1er février 2021 +2,61% / /
Attention : les tarifs jaune et vert de l'électricité commercialisés par EDF pour les professionnels ont disparu au 1er janvier 2016. Désormais, les catégories de clients concernés doivent se tourner vers une offre de marché.

💰 Comment éviter les hausses de prix de l'électricité ?

Face aux différentes évolutions annuelles du prix de l'électricité, il existe différentes solutions. En effet, le tarif réglementé, sujet à ces hausses, est le tarif de référence de la plupart des fournisseurs alternatifs. C'est pourquoi, la plupart s'attellent à proposer des offres moins chères. D'autres encore garantissent un tarif bloqué afin d'éviter au consommateur de faire l'objet de ces différentes hausses. Le point sur ces alternatives. Deux alternatives s'offrent alors aux consommateurs :

  1. Les offres à prix indexés 
  2. Les offres à prix fixes 

Souscrire un contrat d'électricité par téléphone Les tarifs réglementés de l'électricité augmentent chaque année. Mais il existe des offres de fournisseurs alternatifs qui proposent des remises sur les tarifs EDF. Pour trouver l'offre la plus compétitive il est possible de contacter gratuitement un conseiller Selectra au ☎️ 09 74 59 22 19 ou

L'offre indexée : la garantie de payer moins cher

Les fournisseurs alternatifs proposent des offres d'électricité dites indexées, c'est-à-dire garanties X% moins chères que les tarifs réglementés d'EDF. Ce type d'offres apporte l'assurance de réduire sa facture d'électricité immédiatement en quittant le fournisseur historique d'électricité. Rien ne change puisque le client consomme la même électricité via le même compteur et sur le même réseau (géré par Enedis/ex ERDF), sauf le prix et le numéro à composer pour joindre le service client.

⬇️ Sélection d'offres d'électricité à prix indexé en 2021 ⬇️

Nom du fournisseur Nom de l'offre Réduction HT* Garantie Plus d'informations sur l'offre
totalenergies Classique Electricité - 5% sur le prix du kWh Année après année. ☎️ 09 74 59 38 75
Verte Electricité - 2% sur le prix du kWh
Online Electricité - 10% sur le prix du kWh
happe Happ'e d'Engie - -% sur le prix du kWh 1 an ☎️ 09 74 59 38 43
plum-energie Plüm Energie Prix du kWh identique ou moins cher que le tarif bleu Peut évoluer tous les 6 mois ☎️ 09 87 67 52 32

à jour au 1er octobre 2021

L'offre à prix fixe pour éviter les augmentations

D'autres offres sont proposées par les fournisseurs alternatifs d'électricité : les offres à prix fixes. Le prix HT est alors fixe pour une durée d'en général 1 ou 2 ans, vous permettant de ne pas subir la hausse des tarifs réglementés sur cette période. Or comme nous l'avons vu, l'augmentation des prix de l'électricité provient pour environ un tiers des hausses de taxes pour la CSPE, auxquelles le consommateur choisissant une offre à prix fixe reste assujetti. Au final, la protection contre l'augmentation des tarifs de l'électricité TTC n'est que partielle.

⬇️ Sélection d'offres d'électricité à prix fixes en 2021 ⬇️

Nom du fournisseur Nom de l'offre Durée de fixité/avantages Plus d'informations sur l'offre
Logo ekwateur EkWateur 1 an. ☎️ 01 88 24 13 65
Logo eni Astucio eco 3 ans, révisable uniquement à la baisse. ☎️ 09 74 59 43 81
Astucio planète 3 ans, révisable uniquement à la baisse.
Webeo électricité 1 ans + -% de remise sur le prix du kWh.
iberdrola Digielec 1 an + -% de remise sur le prix du kWh. ☎️ 01 82 88 85 68
Logo de Ilek Electricité d'Avignon 1 an ☎️ 09 87 67 52 32
Logo proxelia Domelia 1 an + 5% de remise sur le prix du kWh et 5% de remise sur l'abonnement. ☎️ 09 75 18 80 39
Domelia 100% renouvelable 12 ou 36 mois.
Logo sowee Offre Sowee 3 ans. 🔗 Souscrire
wekiwi Offre Wekiwi 1 an ☎️ 01 86 76 11 58

à jour au 1er octobre 2021

Offre à prix fixes ou indexés ? La réponse en images

Entre les offres à prix fixes ou indexés, il n'est pas toujours aisé de faire son choix. La vidéo ci-après revient en détails sur chaque type d'offre pour vous permettre de faire le meilleur choix selon vos besoins et votre profil de consommation.

 

📝 Comment est décomposé le prix de l'électricité ?

Une décision politique

Jusque fin 2015, la loi prévoyait que les tarifs réglementés soient fixés par arrêtés des ministres chargés de l'énergie et de l'économie, après avis de la CRE. Ces recommandations se fondaient donc sur l'analyse des coûts comptables d'EDF et sur leur évolution prévisionnelle, or elles étaient rarement suivies, pour souvent être amenuises. Le prix de l'électricité ayant un impact économique et social tel que les hommes et femmes politiques ont tendance à en modérer les hausses tant que possible. Les gouvernements font de la définition des tarifs réglementés de l'électricité une décision politique et tentent régulièrement de limiter ou de lisser dans le temps les évolutions recommandées par la CRE.

Aujourd'hui, ces décisions s'avèrent de moins en moins politisées puisque les rôles sont inversés. Depuis 2016, la proposition tarifaire de la CRE est réputée acquise, sauf opposition d'un des ministres concernés dans un délai de 3 mois suivant réception de la proposition. Dorénavant, l'évolution des tarifs réglementés dépendra de l'évolution du prix de l'ARENH (le prix de l'électricité d'origine nucléaire), du prix du complément de fourniture (la rémunération de la production de l'électricité en période de pointe), du TURPE (le tarif d'acheminement de l'électricité), d'une rémunération normale et des taxes.

Les trois composantes de la facture d'électricité subissent des évolutions distinctes

La composition du prix de l'électricité est la suivante :

  • 35% de fourniture d'énergie ;
  • 32% d'acheminement sur le réseau (TURPE, transport, distribution) ;
  • 33% de fiscalité.

La fiscalité englobe les éléments suivants :

  • La CSPE ou la contribution au service public de l’électricité ;
  • La TVA ;
  • La TCFE ou la taxe sur la consommation finale de l’électricité ;
  • La CTA ou contribution tarifaire d’acheminement.

Les tarifs réglementés hors taxes évoluent en général une fois par an. Les taxes peuvent quant à elle évoluer à tout moment, selon des règles qui leur sont propres. Par exemple, la CSPE augmente souvent en janvier; ce fut le cas tous les ans depuis 2010 et elle a même été multipliée par 5 sur la période !

Les taxes et les contributions pesant sur l'électricité sont nombreuses et complexes. Pour devenir incollable sur le sujet, découvrez toutes les informations utiles dans la vidéo ci-dessous.

🔥 Pourquoi le prix de l'électricité a flambé depuis 10 ans ?

L'évolution du prix de l'électricité en France est synonyme d'augmentation des tarifs réglementés de l'électricité. Malgré l'existence d'offres moins chères, la grande majorité des Français les plébiscitent toujours en 2021. De ce fait, ils font figure d'offre de référence, par rapport à laquelle les offres concurrentes se définissent. L'augmentation du prix de l'électricité est assez linéaire, nos centrales nucléaires étant déjà amorties. C'est aussi la raison pour laquelle le prix du kWh français fait partie des moins chers d'Europe. Pour autant, le rallongement de la durée de vie des centrales, les mises à niveau en matière de sécurité nucléaire, la hausse continue des taxes, mais aussi les investissements dans d'autres sources d'énergie et dans les réseaux font que les hausses annuelles des prix de l'électricité sont inévitables.

On compte donc 3 principaux facteurs ayant une incidence sur les différentes évolutions des tarifs de l'électricité au cours de ces dernières années :

  1. Les parcs nucléaires 
  2. L'entretien du réseau 
  3. Les énergies renouvelables 

Les investissements dans le parc nucléaire

Le nucléaire représente la grande majorité de la production d'électricité en France

Même si en 2020, la capacité de production nucléaire installée a diminué pour la première fois depuis 2009 - passant de 63,1 GW à 61,4 GW - celle-ci représente toutefois (toujours en 2020) 67,1% de la production totale d’électricité en France, contre 77,2% en 2014. Cette production se situe à son niveau le plus bas depuis 1993. Néanmoins, l'existence d'un parc de centrales déjà amorti et produisant de l'électricité pour un coût marginal très faible explique les prix bas de l'électricité en France (environ 25% moins élevés que la moyenne européenne). Toutefois, plusieurs facteurs entraînent de lourds investissements dans les centrales françaises*.

* Source : RTE - La production d’électricité d’origine nucléaire

La catastrophe nucléaire de Fukushima a mis en évidence les limites sécuritaires des centrales. De coûteuses améliorations de sécurité sont mises en place pour y faire face. Par ailleurs, le parc nucléaire vieillit et EDF souhaite prolonger la durée de vie des centrales de 40 à 60 ans afin de prolonger la rente nucléaire. Le plan d'investissement d'EDF s'étalant jusqu'en 2025 prévoit ainsi 55 milliards d'euros d'investissement dans la modernisation des centrales françaises.

Les investissements dans les réseaux

Croisement de poteaux électriques

Les tarifs d'acheminement représentent 45% des tarifs réglementés hors taxes et occupent ainsi une place importante mais souvent méconnue dans la facture d'électricité des français. Le TURPE (Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Electricité) rémunérant RTE (Réseau de Transport d'Electricité) et ENEDIS/ex ERDF (Electricité Réseau Distribution France) augmente ainsi régulièrement pour faire face aux investissements :

Le développement des énergies renouvelables et les taxes

champ d'éoliennes

En 2013, la CRE jugeait que la seule Contribution au Service Public de l'Electricité représenterait 30% de la hausse totale des tarifs réglementés de l'électricité des prochaines années. En outre, la CSPE est une taxe permettant de financer diverses missions de service public exercées par les fournisseurs historiques, dont les tarifs de rachat de l'électricité produite à partir de sources renouvelables. L'essor de l'éolien, et surtout du photovoltaïque pour lequel les tarifs de rachat sont très élevés, explique une bonne partie des hausses à répétition de la CSPE.

Mis à jour le