Comment vérifier la conformité de son installation électrique ?

Vous venez de construire ou de rénover votre maison ? Évidemment, vous êtes à féliciter. Cela est d’autant plus important lorsque cette maison est pour vous le souhait de toute une vie. Mais, il est quand même normal de pouvoir penser à l’installation électrique de cette maison. C’est un élément capital au sein d’une maison. Au cours d’une construction, il est tout à fait important de mettre en place tout le dispositif qu’il faut pour pouvoir bénéficier de l’électricité en toute sécurité.


Cependant, une question se pose : comment savoir si votre installation respecte les normes en vigueur dans ce domaine de la construction ? Dans cet article, nous vous donnons les raisons de l’importance des normes pour l’électricité, les différents points à contrôler et les démarches à mener pour la mise en conformité électrique de votre installation.

L’intérêt de faire contrôler une installation électrique

Lorsque vous emménagez dans un logement, surtout si ce dernier est flambant neuf, la question de la conformité de l’installation électrique est de mise. Pour quelles raisons ?

  1. D’abord, si vous n’avez pas sous la main un professionnel ou un électricien qui a mis en place les câbles ou les circuits de votre maison, il est tout à fait normal de prendre des mesures pour pouvoir contrôler cette installation. D’où l’importance primordiale de la mise en conformité de l’installation électrique.
  2. Ensuite, cette opération salutaire a pour objectif de vérifier que les biens et toutes les personnes présentes dans la maison sont en sécurité. Cela est important. Pour cette raison, des normes sont mises en place par des délégués assignés à cette tâche (voir notre article sur le CONSUEL). Ces derniers vont s’assurer du respect des normes afin d’éviter des accidents inutiles.
  3. Pour finir, il faut noter que ne pas prendre soin de son installation en la faisant réglementer selon les normes en vigueur peut créer de nombreuses séquelles. Il peut s’agir de séquelles psychologiques ou physiques. Il peut avoir d’autres conséquences néfastes comme le risque de perdre la vie. De plus, si une compagnie d’assurances remarque que vous n’avez pas sécurisé votre installation, il est possible qu’elle ne vous rembourse pas en cas de sinistre.

Les points à vérifier

checklist

Lorsque vous arrivez dans un logement ou que vous le construisez vous-même, il est tout à fait indispensable de penser au règlement en vigueur concernant votre installation électrique. Mais, pour pouvoir en arriver à respecter une ou plusieurs normes de sécurité, il faut prendre certaines mesures ou prévoir un certain diagnostic. Contrôler des éléments spéciaux de l’installation permettra de se faire une idée de l’état de l’électricité de la maison avant de se conformer. Voici donc six (06) points importants à contrôler.

Le disjoncteur général

C’est la toute première chose à contrôler pour une installation. Si votre logement est accessible sans difficulté, cela n’en est que mieux. Néanmoins, sachez que le disjoncteur est un dispositif qui permet de mettre la totalité de l’installation électrique sur « off ». Autrement dit, lorsque vous détectez un problème quelconque, vous avez toutes les cartes en main pour agir. En cas de pépin, il est préférable de prendre une mesure, dont celle de la conformité aux normes.

Le dispositif différentiel

Tout comme le disjoncteur, lui aussi est très important. S’il respecte la norme, votre tableau électrique doit contenir cet élément. C’est grâce à lui qu’il est possible de déceler un éventuel problème de courant.

Les disjoncteurs de protection

Pour que les circuits électriques ne soient pas endommagés, le tableau électrique doit être doté d’un disjoncteur de protection. Il détectera les surintensités et autres problèmes.

Les pièces d’eau

Cela peut paraitre banal, mais l’électrification des pièces d’eau est importante. Ainsi, chaque salle de bains, chaque salle d’eau doit contenir un équipement de protection. Les normes sont claires. Toutes ces pièces doivent avoir une installation pour éviter les risques d’électrocution.

La vétusté des installations

Fils dénudés, dominos qui pendent, prises de courant abimé… Voilà autant de problèmes qui prouvent que l’électricité de votre maison n’est pas normée. Par exemple, si votre prise de courant ne présente aucune broche qui correspond à la prise de terre, il est tout à fait certain que votre installation n’est pas conforme aux normes.

Les câbles électriques

Sans eux, pas de courant électrique. Les câbles jouent un rôle primordial. Voilà pourquoi ils se retrouvent souvent dans des gaines ou des goulottes. Toutes ces mesures sont prises pour éviter les incendies électriques. Toutefois, cela n’exclut pas le fait qu’une installation doit être normée. Car cela constitue un gros avantage pour ces câbles.

La norme à respecter

S’il est important de faire vérifier votre véhicule et la ceinture de sécurité presque tout le temps, il en est de même pour une installation électrique. Les raisons précitées montrent incontestablement l’importance des normes pour l’électricité dans une maison. Ainsi, mettre aux normes votre installation ou vérifier sa conformité suppose le respect strict de la norme NF C 15 – 100. Cette norme régit les installations électriques des logements particuliers. C’est elle qui définira tous les éléments de protection de votre installation à savoir :

  • Le choix des interrupteurs, des disjoncteurs et de tous les autres appareils ;
  • Le choix des prises électriques et les schémas électriques à respecter ;
  • Les règles de mise à la terre et le choix de tout ce qui peut représenter des « graines isolantes » ;
  • Les couleurs des fils pour chaque utilisation.

Cependant, il faut noter qu’utiliser ou se conformer à cette norme ne veut pas nécessairement dire qu’il faut tout reconstruire. Mieux, elle ne vous contraindra jamais à rénover l’intégralité de votre système électrique. À l’inverse, elle énonce de nombreuses situations dans lesquelles une norme électrique est obligatoire. Ainsi, elle traite de différents aspects comme les pièces concernées ou le nombre des prises à considérer.

Les autres moyens à prévoir

raccordement

Pour pouvoir installer un dispositif plus sécurisé qui respecte les normes en vigueur, il faut prévoir des moyens. 

Le coût

Il est tout à fait évident que se conformer à une norme demande des ressources financières. Les tarifs peuvent varier selon le projet et la ville dans laquelle vous résidez. Quoi qu’il en soit, il est certain que la mise en conformité d’une maison ancienne n’aura pas les mêmes tarifs que les nouvelles maisons. Et puis, ce n’est qu’à la suite du diagnostic électrique qui prend en compte les éléments précités dans cet article que les dés seront jetés.

Le professionnel du circuit électrique

Si vous venez d’emménager ou de terminer une construction, c’est le professionnel qui prendra l’initiative première pour vérifier si l’installation est conforme aux normes. Il se mettra en relation avec un organisme de normalisation pour pouvoir effectuer le travail. Il est donc préférable de s’adresser à lui seul afin de réussir à installer l’électricité de
manière sûre, sécurisée et pérenne.

Mettre l’électricité aux normes

Si votre système électrique n’est pas conforme aux normes, vous n’avez plus qu’à agir. Vous devez donc prendre connaissance de toutes les difficultés concernant votre installation électrique. Prévoyez tout l’arsenal nécessaire afin de protéger votre vie et celle de vos proches à travers la mise en conformité de l’électricité de votre maison.

Mis à jour le