Profitez de 10% de réduction sur le prix de votre électricitéAvec Total Direct Energie, profitez d'une remise de 10% sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé d'EDF.
Souscrire en ligne

Le marché de l'électricité en Suisse. Organisation et prix de l'électricité

drapeau suisse

La Suisse est un des pays les plus riches, les plus chers et les plus sensibles à l'environnement du monde. Ces caractéristiques se retrouvent sur le marché de l'électricité.


Un mix énergétique particulièrement vert

Production électrique en 2014
Sources Répartition
Nucléaire 37,9%
Fossiles

1,9%

Renouvelables 60,2%

Le mix électrique associe principalement 56,5% d’énergie hydraulique (provenant de centrales au fil de l’eau et les centrales à accumulation) avec 37,9% d’énergie nucléaire, une combinaison qui est destinée à changer dans les années à venir pour laisser part à plus d’énergies renouvelables (solaire, biomasse, vent, biogaz d’épuration) et moins de production d’origine thermonucléaire dans le mix. A l’heure actuelle, ce mix d’hydraulique et nucléaire contribue au bilan climatique avantageux pour le pays : le nucléaire rejette peu de CO2. Cette combinaison est par ailleurs efficace : elle garantit l’approvisionnement en continu d’énergie : en hiver les rivières ont moins d’eau et heures d’ensoleillent, les lacs de retenu permettent de compenser ces variations mais pas pour toute une saison, les centrales nucléaires couvrent à ce moment la près de la moitié de la production nationale. 
Toutefois, la production locale ne suffit pas à couvrir les besoins énergétiques qui ne cessent d’augmenter : depuis plusieurs années la Suisse doit importer l’électricité produite par les centrales nucléaires françaises et la « Stratégie 2050 » décidée par le Conseil fédéral après la catastrophe de Fukushima, prévoit la fermeture de cinq centrales nucléaires existantes à la fin de leur durée d’exploitation conforme. Le plus grand défi à venir est d’optimiser la production hydraulique tout en encourageant le développement des nouvelles énergies renouvelables et si nécessaire avoir recours aux sources fossiles.

Un prix du kWh relativement élevé

En 2013, le prix moyen du kWh était d’environ 0,194 CHF pour les ménages et 0,193 (environ 0,15€) pour les professionnels, un peu plus élevé que celui de la France (0,12€/kWh). Ces tarifs moyens sont en légère baisse depuis 2011 (1%/2% par an) en raison d’une diminution des coûts des services-système (0,46 CHF/kWh en 2012, contre seulement 0,31 CHF/kWh en 2013).
Les variations de prix entre fournisseurs sont importantes : les distributeurs qui desservent la Suisse Romande facturent plus cher que dans le Nord-est de la Suisse.

Un marché non libéralisé formé de monopoles locaux

L'ensemble de la Suisse est divisée entre environ 500 distributeurs locaux. Le projet de loi sur la libéralisation des marché a été adopté en 2009 pour les grands consommateurs (les entreprises consommant plus de 100 000 kWh) et à partir de 2014 (sous réserve d'un référendum) les clients dont la consommation est inférieure à 100 000 kWh (ménages, PME) pourront aussi profiter des offres de marché. Si la libéralisation totale du marché est mise place, les prix devraient donc baisser au cours de cette année et permettre aux nouveaux concurrents de se faire une place parmi les fournisseurs locaux. La facture du consommateur n'en verra pas nécessairement les effets : les coûts d'acheminements restent encore à la charge des fournisseurs historiques. 

Mis à jour le
 

Autres articles sur le même sujet :