Pill

Service d'ouverture et de fermeture du compteur d'eau

  • Un accompagnement personnalisĂ© avec Selectra
  • Un service 100% gratuit
  • En seulement 5 minutes
09 71 07 85 18 Lundi-vendredi 8h-21h; Samedi 8h30-18h30; Dimanche 9h-17h
OU
Erreur lors de la demande de rappel Demande envoyée, nous vous rappelons !
Erreur lors de la demande de rappel Demande envoyée, nous vous rappelons !
OU
Notre service téléphonique est actuellement fermé
Notre service téléphonique est actuellement fermé

Raccordement Ă  l’eau potable : dĂ©marches, prix, dĂ©lais

raccorder son logement Ă  l'eau potable

Avant d’emmĂ©nager dans un nouveau logement, il se peut que certaines formalitĂ©s s’imposent, Ă  commencer par le raccordement dudit logement Ă  l’eau potable ainsi qu’à l’électricitĂ©. Dans les deux cas, avant de se lancer, mieux vaut faire le point sur ces dĂ©marches. Dans cet article, dĂ©couvrez ce qu’il faut savoir sur le raccordement d’un logement Ă  l’eau potable, Ă©tape indispensable pour la viabilisation d’un terrain.


📋 Raccordement Ă  l’eau potable : quelles-sont les dĂ©marches ?

Dans le cadre du raccordement Ă  l’eau potable pour un logement neuf, plusieurs Ă©tapes sont nĂ©cessaires avant de voir sa demande aboutir :

Checklist raccordement

1. Formuler une demande administrative de raccordement à l’eau

De la mĂȘme maniĂšre que le raccordement Ă  l’électricitĂ© ou le raccordement au gaz de ville, le raccordement Ă  l’eau potable est une dĂ©marche inĂ©vitable pour tout propriĂ©taire d’un bien nouvellement construit.

À savoir La demande de raccordement Ă  l’eau potable pour un logement neuf n’est possible qu’en fournissant une copie du permis de construire de la future habitation. Le dossier de raccordement ne peut donc ĂȘtre complĂ©tĂ© avant l’obtention de celui-ci.

Tout propriĂ©taire souhaitant faire raccorder son logement Ă  l’eau potable doit se tourner vers la mairie de la commune au sein de laquelle se trouve le logement en question. C’est celle-ci qui lui indiquera les coordonnĂ©es de l’entreprise de distribution d’eau en charge de l’eau potable sur le territoire concernĂ©. De plus, elle pourra fournir la liste des documents indispensables Ă  la constitution d’un dossier.

2. Faire réaliser et accepter un devis de travaux

AprĂšs que la demande de raccordement Ă  l’eau potable ait Ă©tĂ© acceptĂ©e par la mairie, le propriĂ©taire peut ĂȘtre contactĂ© par l’entreprise responsable de la gestion de l’eau potable afin de rĂ©aliser un devis. Cette entreprise de gestion ne peut ĂȘtre choisie par le propriĂ©taire lui-mĂȘme, en effet, il devra se tourner par dĂ©faut vers le fournisseur d'eau en charge de desservir sa commune. Il peut par exemple s'agir du fournisseur Suez, Saur ou encore Veolia.

En s’appuyant sur les documents fournis avec le formulaire de demande de raccordement, le technicien envoyĂ© sur place pourra alors formuler une estimation du coĂ»t des branchements effectuĂ©s sur le domaine public.

Un raccordement : plusieurs professionnels Lors des travaux de raccordement d’un logement Ă  l’eau potable, plusieurs professionnels interviennent. En effet, Ă  partir du compteur d’eau et jusqu’au logement, les techniciens peuvent ĂȘtre choisis par le propriĂ©taire.

Le technicien effectue un devis gratuit, cependant, dans certaines villes, l’étude technique peut ĂȘtre payante. Pour Ă©valuer le coĂ»t des travaux, il va se rendre sur les lieux et prendre note des conditions dans lesquelles vont ĂȘtre rĂ©alisĂ©s les travaux.
Afin de réaliser son devis, le technicien va devoir tenir compte de plusieurs critÚres, pour cela il va :

  • DĂ©finir le tracĂ© des futures canalisations ;
  • Estimer le diamĂštre et la longueur des futures canalisation ;
  • DĂ©cider de l’emplacement du compteur d’eau ;
  • Estimer le dĂ©lai des travaux ainsi que leur difficultĂ©.

Il revient ensuite au propriĂ©taire d’accepter ou non le devis proposĂ©.

3. Faire installer un compteur d’eau

Compteur d'eau

Une fois le devis Ă©tabli par le technicien en charge de l’étude du terrain, les travaux de raccordement peuvent commencer si :

  • Le devis a Ă©tĂ© validĂ© ;
  • Un chĂšque d’acompte envoyĂ© Ă  l’entreprise en charge des travaux ;
  • Le dĂ©lai lĂ©gal de rĂ©tractation de 14 jours est Ă©coulĂ© ;
  • L’entreprise en charge des travaux dispose de l’autorisation de la mairie afin d’ouvrir des tranchĂ©es ;
À quoi sert le compteur d’eau ?

Le compteur d’eau est un appareil de mesure permettant de comptabiliser la consommation exacte d’eau du foyer. C’est sur la base de ces chiffres que sont Ă©tablies les factures d’eau. La facture d’eau est toujours constituĂ©e d’une partie fixe, indĂ©pendante de la consommation individuelle. Celle-ci couvre les frais du service d’eau, Ă  savoir la mise Ă  disposition et la maintenance de toutes ses infrastructures. La partie variable quant Ă  elle correspond Ă  l’exacte consommation observĂ©e sur le compteur eau.

compteur d'eau potable

L’installation du compteur eau n’est pas l’étape la plus longue lors des travaux de raccordement. Celui-ci est le plus souvent installĂ© en bordure de propriĂ©tĂ© mais il se peut que, pour des raisons techniques, il soit placĂ© directement sur le terrain. Il doit nĂ©anmoins toujours rester accessible afin que les techniciens envoyĂ©s puissent en faire la relĂšve une fois par an. L'ouverture du compteur d'eau reste une Ă©tape indispensable avant l'emmĂ©nagement.

Petit rappel essentiel ! Lorsque vous ĂȘtes informĂ© de la date de dĂ©but des travaux de raccordement Ă  l’eau potable, n’hĂ©sitez pas Ă  prĂ©venir les autres entreprises de rĂ©seau que vous auriez pu solliciter dans le cadre d’un logement neuf (Enedis, GRDF, France TĂ©lĂ©com
) afin de rĂ©aliser une dĂ©claration d’intention de commencement de travaux. De cette façon, vous Ă©viterez toute interfĂ©rence entre les diffĂ©rents travaux de branchements.

4. ProcĂ©der au raccordement Ă  l’eau potable sur le domaine public

Maison Ă  raccorder Ă  l'eau potable

AprĂšs la pose du compteur achevĂ©e, les techniciens vont alors pouvoir creuser une tranchĂ©e afin de mettre en place les canalisations souterraines connectĂ©es au conduit d’eau principal passant dans la rue. Le creusement d’une tranchĂ©e est utile pour protĂ©ger les tuyaux des agressions extĂ©rieures, comme par exemple le gel.

En plus des canalisations, les techniciens devront installer un robinet d’arrĂȘt. Celui-ci permet de couper l’eau dans le cadre par exemple de la rĂ©siliation d’un contrat suite Ă  la vente du logement ou en cas de travaux.

Au terme de cette partie des travaux effectuĂ©s sur le domaine public, il est alors temps de s’attaquer Ă  la partie privĂ©e (le raccordement situĂ© directement sur le terrain). De cette façon, le raccordement va pouvoir ĂȘtre connectĂ© au rĂ©seau public et ainsi rejoindre l’habitation.

5. RĂ©aliser des travaux de raccordement jusqu’au logement

DerniĂšre Ă©tape essentielle lors du raccordement d’un logement Ă  l’eau potable, il s’agit des travaux rĂ©alisĂ©s sur le terrain du logement. Comme dit plus haut, ces travaux ne sont plus l’affaire des techniciens agrĂ©Ă©s par le rĂ©seau d’eau potable de la ville dont dĂ©pend le logement. Libre donc au propriĂ©taire de choisir l’entreprise qui lui convient.

Raccordement à l’eau potable pour un logement ancien

Maison neuve ou ancienne, les dĂ©marches sont les mĂȘmes. Il est Ă  noter toutefois que sur un logement ancien, certains travaux supplĂ©mentaires peuvent ĂȘtre Ă  envisager. N’hĂ©sitez pas Ă  faire le point avec le technicien sur place afin de ne rien nĂ©gliger et ainsi, Ă©viter les mauvaises surprises !

📁 Quels documents fournir pour un raccordement eau ?

Les démarches pour un raccordement eau potable

Comme soulignĂ© plus haut, formuler une demande administrative de raccordement Ă  l’eau potable auprĂšs de la mairie est une Ă©tape indispensable avant d’envisager des travaux. Si le dossier de raccordement peut vite s’avĂ©rer ĂȘtre la bĂȘte noire des futurs habitants, les documents nĂ©cessaires sont normalement (dans le cadre de la construction d’un nouveau logement) dĂ©jĂ  Ă  portĂ©e de main.

  • Une demande de raccordement Ă  l’eau potable doit donc comprendre les documents suivants :
  • Une copie du permis de construire ;
  • Un extrait de plan cadastral ;
  • Le plan de situation du logement ;
  • Un plan parcellaire (si la maison est construite au sein d’un lotissement) ;
  • Le plan de masse.

👉 En fonction du terrain concernĂ©, il se peut que le propriĂ©taire doive faire appel aux services d’un architecte ou d’un gĂ©omĂštre.

De plus, certaines informations prĂ©alables doivent ĂȘtre transmises :

  • S’agit t’il d’un raccordement Ă  titre domestique (consommation quotidienne d’un foyer, d’un immeuble) ?
  • S’agit t’il d’un raccordement Ă  titre professionnel (consommation d’eau d’une entreprise, consommation agricole...) ?
  • L’installation est-elle destinĂ©e Ă  alimenter une piscine ? Un bassin ?

En effet, ces différentes informations sont essentielles dans le cadre du choix des matériaux à utiliser.

💰 Quel est le prix d’un raccordement à l’eau potable ?

Le prix d’un raccordement Ă  l’eau potable est variable, il dĂ©pend de diffĂ©rents critĂšres tels que :

Prix du raccordement eau potable
  • L’emplacement du terrain concernĂ© ;
  • La distance entre le rĂ©seau et le terrain ;
  • La difficultĂ© des travaux Ă  entreprendre ;
  • La commune sur laquelle est situĂ© le terrain. En effet, certaines villes sont plus chĂšres que d’autres.

De fait, seul un devis exhaustif Ă©tabli par un technicien spĂ©cialisĂ© peut dĂ©terminer avec prĂ©cision combien peut coĂ»ter le raccordement d’un logement. Toutefois, vous trouverez ci-dessous certaines fourchettes de prix :

Estimations de prix pour un raccordement Ă  l'eau potable
Étape du raccordement à l’eau potable Prix
Demande administrative auprĂšs de la mairie Gratuit
Etablissement d’un devis Gratuit
Pose d’un compteur d’eau
  • Compteur Ă  vitesse : de 50 Ă  80 € TTC
  • Compteur volumĂ©trique : de 100 Ă  200 € TTC
Travaux de raccordement Entre 780 € et 1400 €*

*Cette fourchette concerne un raccordement “standard” de moins de 10 mĂštres. Pour tout mĂštre linĂ©aire supplĂ©mentaire, il faut compter en moyenne entre 45 € et 55 €/M.

⏰ Quel dĂ©lai pour un raccordement Ă  l’eau ?

De la mĂȘme façon que pour ce qui concerne les prix, le dĂ©lai de raccordement d’un logement Ă  l’eau potable est variable. Pour se donner un ordre d’idĂ©es, voici quelques informations Ă  connaĂźtre :

L’étude du dossier de demande de raccordement

Le traitement du dossier de demande de raccordement par la mairie de la commune concernĂ©e prend en moyenne 15 jours. Toutefois, ce dĂ©lai peut s'Ă©tendre jusqu’à un mois en fonction du lieu d’habitation.

Le devis de raccordement

Une fois la demande prise en compte, la sociĂ©tĂ© contactĂ©e envoie un technicien sous 15 jours environ afin d’établir le fameux devis. AprĂšs cela, le propriĂ©taire dispose d’un dĂ©lai lĂ©gal de rĂ©tractation de 14 jours imposĂ©s, qu’il choisisse ou non de valider le devis. Ce n’est qu’au terme de ces 14 jours que les travaux pourront dĂ©buter.

La pose du compteur d’eau

La pose du compteur eau est une Ă©tape incontournable avant le dĂ©but des travaux. Aucune inquiĂ©tude toutefois, il s’agit d’une formalitĂ©. En effet, l’installation d’un compteur eau n’excĂšde pas une poignĂ©e d’heures tout au plus.

Le creusement de la tranchée

Pour un raccordement standard d’environ 10 mĂštres, il faut compter en moyenne une journĂ©e. Toutefois, ce dĂ©lai peut s’étendre en fonction du type de travaux Ă  rĂ©aliser et de leur difficultĂ©.

Pour rĂ©sumer, dans le cadre du raccordement d’un logement Ă  l’eau potable, il faut compter au minimum un dĂ©lai de 3 mois, afin de rĂ©aliser toutes les dĂ©marches nĂ©cessaires. AprĂšs cela, il ne vous restera plus qu'Ă  dĂ©couvrir le prix de l'eau potable dans votre commune.

❓ FAQ

Raccordement eaux usées, eau potable, quelle différence ?

Cet article traite du raccordement d'un logement Ă  l'eau potable. Il ne faut toutefois pas nĂ©gliger une autre Ă©tape essentielle : le raccordement au rĂ©seau public des eaux usĂ©es. En effet, eau potable et eaux usĂ©es sont deux choses diffĂ©rentes et il convient d'en tenir compte. Le traĂźtement des eaux usĂ©es reprĂ©sente d'ailleurs un poste important dans le prix de l'eau potable. Pour cela il faudra donc respecter les mĂȘmes Ă©tapes dans les deux cas si :

  • Vous faites construire un logement neuf : si le logement est situĂ© sur une zone d'assainissement collectif, il doit ĂȘtre raccordĂ© au rĂ©seau public d’évacuation des eaux usĂ©es.
  • La commune d'habitation installe un nouveau rĂ©seau d’assainissement dans la rue : le logement doit obligatoirement y ĂȘtre raccordĂ© dans les deux ans qui suivent.

Qu'est-ce qu'une installation d'assainissement non collectif autonome ?

Pour les logements qui ne seraient pas raccordés au réseau public de collecte des eaux usées, une installation d'assainissement non collectif autonome est obligatoire. Celle-ci doit faire l'objet d'un contrÎle effectué par la commune. Mais de quoi s'agit-il ?
L’assainissement non collectif ou ANC dĂ©signe tout simplement les installations individuelles de traitement des eaux domestiques. En effet, les logements qui ne sont pas desservis par le rĂ©seau public de collecte des eaux usĂ©es sont malgrĂ© tout tenus Ă  l'obligation de traĂźter celles-ci, pour d'Ă©videntes raisons sanitaires. C'est pourquoi ces logements doivent ĂȘtre Ă©quipĂ©s d'un dispositif Ă  mĂȘme de traĂźter les eaux usĂ©es, avant qu'elles ne soient rejetĂ©es dans la nature.
C'est le cas par exemple des fosses septiques.

Mis Ă  jour le