Pill

Service d'ouverture et de fermeture du compteur d'eau

  • Un accompagnement personnalisĂ© avec Selectra
  • Un service 100% gratuit
  • En seulement 5 minutes
09 71 07 85 18 Lundi-vendredi 8h-21h; Samedi 8h30-18h30; Dimanche 9h-17h
OU
Erreur lors de la demande de rappel Demande envoyée, nous vous rappelons !
Erreur lors de la demande de rappel Demande envoyée, nous vous rappelons !
OU
Notre service téléphonique est actuellement fermé
Notre service téléphonique est actuellement fermé

Quel est le prix de l'eau au m3 dans ma commune ?

Prendre connaissance du prix de l’eau au m3 par commune peut ĂȘtre intĂ©ressant lors d’un dĂ©mĂ©nagement. En effet, le prix de l’eau varie selon les rĂ©gions et les localitĂ©s. Il est fixĂ© selon plusieurs paramĂštres, tels que la gĂ©olocalisation et la densitĂ© de population. Alors comment connaĂźtre le prix de l’eau au m3 dans une commune ? Dans quelle rĂ©gion l’eau est-elle la moins chĂšre ? Quel est la moyenne du prix du m3 d’eau en France ? Toutes les informations sur le prix de l’eau par commune sont prĂ©sentĂ©es dans cet article.


đŸ€” Comment connaĂźtre le prix de l’eau au m3 dans ma commune ?

Il existe différents moyens de connaßtre le prix de l'eau dans sa commune. Parmi ces moyens, les consommateurs peuvent se référer aux méthodes suivantes :

Le prix du m3 d’eau dans ma commune avec l’outil Selectra

Pour connaĂźtre le prix de l’eau au m3 dans une commune spĂ©cifique, il suffit de renseigner sa ville ou son code postal ci-dessous :

Quel est le prix de l'eau dans ma commune ?

  • Apremont (01100)
  • Aranc (01110)
  • Arbent (01100)
  • Belleydoux (01130)
  • Bellignat (01100)
 

Le prix du m3 d’eau dans ma commune avec l’outil services.eaufrance.fr

Le site internet services.eaufrance.fr propose Ă©galement un outil gratuit permettant de connaĂźtre le prix de l’eau potable dans les communes françaises.

L’utilisation de cet outil est simple : il suffit de renseigner le nom de la commune ou le code postal de celle-ci dans la barre de recherche, puis de cliquer sur le nom souhaitĂ©.

outil-prix-eau

Le consommateur a ensuite accùs à des informations complùtes sur le prix de l’eau global, le prix de l’assainissement, mais aussi le prix de l’abonnement à l’eau.

Contacter la mairie pour connaütre le prix du m3 d’eau dans la ville

Il est Ă©galement possible de contacter directement la mairie locale afin de connaĂźtre avec exactitude le prix du m3 d’eau dans la commune.

La mairie est aussi en mesure de renseigner les consommateurs sur l’entreprise qui gùre la distribution d’eau dans la zone.

Besoin d’accompagnement dans vos dĂ©marches dĂ©mĂ©nagement liĂ©es Ă  l’eau ? Obtenez gratuitement des conseils sur l’eau dans votre rĂ©gion en contactant un expert Selectra au :
☎ 09 71 07 85 18 Rappel gratuit

💾 Comprendre le prix de l’eau selon les rĂ©gions

Quelle est la moyenne du prix de l’eau au m3 en France ?

En France, le prix de l’eau moyen est de 3,98 €/m3. Cela correspond Ă  une moyenne de 477,6 €/an pour une consommation de base de 120 m3. À titre de comparaison, le prix moyen de l’eau dans l’Union europĂ©enne est de 4,05 €/m3.

Sources :
- Services.eaufrance.fr
- Nus Consulting

Le prix de l’eau varie selon les communes, car il dĂ©pend directement de plusieurs paramĂštres :

  • La qualitĂ© de l’eau prĂ©levĂ©e : meilleure elle est, moins elle nĂ©cessite de traitement pour ĂȘtre distribuĂ©e dans le rĂ©seau d’eau potable. En effet, le traitement de l’eau reprĂ©sente un coĂ»t important en termes d’équipement, d’énergie et de personnel ;
  • Le degrĂ© de densitĂ© de population : plus la zone est densĂ©ment peuplĂ©e, mieux les coĂ»ts liĂ©s aux Ă©quipements sont rentabilisĂ©s ;
  • La distance entre le lieu de prĂ©lĂšvement et les habitations : plus la commune Ă  desservir est Ă©loignĂ©e de la ressource, plus les coĂ»ts d’acheminement sont importants ;
  • Les Ă©quipements techniques choisis par les services, mais aussi les politiques locales concernant la gestion du service de l’eau ;
  • Le niveau de sensibilitĂ© du milieu rĂ©cepteur d’eau : tous n’ont pas les mĂȘmes aptitudes d’auto-Ă©puration. Certains milieux, qu’il s’agisse d’un plan d’eau ou d’une riviĂšre, par exemple, nĂ©cessitent un niveau d’épuration plus Ă©levĂ©, ce qui reprĂ©sente un budget non-nĂ©gligeable. Si le milieu rĂ©cepteur est aussi un lieu de baignade ou de culture, l’épuration doit Ă©galement ĂȘtre plus importante ;
  • La taille de la commune ou de la collectivitĂ© et les rĂšgles comptables en vigueur.

Au sein-mĂȘme d’une rĂ©gion, le prix de l’eau peut varier selon les paramĂštres prĂ©sentĂ©s ci-dessus. Voici des exemples de prix moyen du m3 d’eau dans la rĂ©gion Auvergne-RhĂŽne-Alpes :

Exemples de prix de l'eau au m3 dans plusieurs villes d'Auvergne-RhĂŽne-Alpes
Ville Prix du m3 d'eau (€ TTC)
Lyon 3,15 €/m3
VĂ©nissieux 3,15 €/m3
Grenoble 3,25 €/m3
Clermont-Ferrand 3,27 €/m3
Saint-Étienne 3,28 €/m3
Bourg-en-Bresse 3,38 €/m3
Annecy 4,13 €/m3
Aurillac 4,54 €/m3

Source : Services.eaufrance.fr, prix calculé sur une base de consommation de 120 m3/an.

Dans quelle rĂ©gion l’eau est-elle la moins chĂšre ?

Bien que l’on ne choisisse pas sa commune en fonction du prix de l’eau en vigueur, il peut ĂȘtre intĂ©ressant d’avoir une idĂ©e des tarifs de l'eau dans la rĂ©gion avant d’y emmĂ©nager.

Le site Eaufrance.fr, qui recense le prix de l’eau dans toutes les communes, propose une cartographie de la tarification de l’eau selon les rĂ©gions :

carte-prix-eau
Prix moyen de l’eau potable, assainissement collectif et total de l’eau en France mĂ©tropolitaine en 2017 (Source OFB)

Selon cette infographie d’Eaufrance.fr, la rĂ©gion oĂč l’eau est la moins chĂšre serait donc la rĂ©gion Provence-Alpes-CĂŽte-d’Azur.

En revanche, le prix de l’eau est particuliĂšrement Ă©levĂ© dans les rĂ©gions Bretagne et Hauts-de-France.

Le tableau ci-dessous recense les prix moyens de l’eau au m3 selon les rĂ©gions :

Prix moyen total du m3 d’eau par rĂ©gion
Prix de l'eau moyen (€ TTC) RĂ©gion
Entre 2,50 €/m3 et 3,70 €/m3 Provence-Alpes-Cîte-d'Azur
Entre 3,70 €/m3 et 4 €/m3 Pays de la Loire
Grand Est
Auvergne-RhĂŽne-Alpes
Corse
Occitanie
Entre 4 €/m3 et 4,50 €/m3
Bourgogne-Franche-Comté
Centre-Val de Loire
Île-de-France
Normandie
Nouvelle Aquitaine
Entre 4,50 €/m3 et 6,20 €/m3
Bretagne
Haut-de-France

Source : Services.eaufrance.fr, 2017, prix calculé sur une base de consommation de 120 m3/an.

💰 Comment payer l’eau moins cher dans ma commune ?

Si les consommateurs n’ont pas la possibilitĂ© de choisir leur fournisseur d’eau afin de bĂ©nĂ©ficier d’un tarif plus avantageux, ils peuvent toutefois agir au quotidien pour rĂ©duire le montant de leurs factures d’eau.

Voici quelques gestes simples Ă  mettre en place pour rĂ©duire sa consommation d’eau :

  • Pour l’arrosage des plantes : utiliser les eaux de pluie grĂące Ă  un rĂ©cupĂ©rateur d’eau ou encore une simple citerne. Cette eau peut Ă©galement servie Ă  faire le mĂ©nage dans la maison, Ă  nettoyer la voiture ou encore Ă  laver les animaux domestiques. L’arrosage doit ĂȘtre effectuĂ© de prĂ©fĂ©rence le soir afin d’éviter l’évaporation de l’eau sous l’effet du soleil ;
  • Pour la salle de bain : veiller Ă  couper l’eau lors du brossage des dents ou du savonnage des mains. Il est aussi conseillĂ© d’investir dans un rĂ©ducteur de dĂ©bit ou un mousseur pour le robinet. Ce type d’installation permet de rĂ©duire drastiquement la consommation d’eau (de 15 litres Ă  5 litres par minute, par exemple). Enfin, il est prĂ©fĂ©rable d’opter pour une douche courte plutĂŽt que pour un bain afin d’économiser l’eau ;
  • Pour la cuisine : l’eau de cuisson des lĂ©gumes peut tout Ă  fait ĂȘtre rĂ©utilisĂ©e pour arroser les plantes, par exemple. Il est Ă©galement recommandĂ© de ne faire fonctionner le lave-vaisselle ou le lave-linge que lorsqu’ils sont remplis et de privilĂ©gier le mode « Ă©co ».

Comment Ă©conomiser sur mes factures d’électricitĂ© avec un ballon d’eau chaude ? Le ballon d’eau chaude Ă©lectrique est particuliĂšrement Ă©nergivore. Il peut donc ĂȘtre intĂ©ressant de choisir un abonnement Ă  l’électricitĂ© avantageux afin de rĂ©duire le montant de la facture. L’option Heures pleines / Heures creuses peut s’avĂ©rer particuliĂšrement avantageuse pour ce type d’usage, puisqu’elle permet de faire fonctionner le ballon d’eau chaude durant les plages d’heures creuses. Contrairement au marchĂ© de l’eau, celui de l’énergie est ouvert Ă  la concurrence. Les consommateurs peuvent donc choisir librement leur fournisseur d'Ă©lectricitĂ© selon leurs besoins et ainsi rĂ©duire le montant global de l’eau chaude Pour en savoir plus, n'hĂ©sitez pas Ă  contacter gratuitement un conseiller Selectra au :
☎ 09 74 59 22 19 ou .

🔎 De quoi est composĂ© le prix de l’eau en France ?

Qui fixe le prix de l’eau ?

prix-eau

Selon les communes, la gestion de l’eau et de la dĂ©pollution des eaux usĂ©es peut ĂȘtre gĂ©rĂ©e par :

  • La collectivitĂ© locale : on appelle cela un service de l’eau en rĂ©gie (Eau de Paris, Eau du Bassin Rennais, etc) ;
  • Une entreprise prestataire (Suez, Veolia ou Saur, par exemple) avec laquelle la commune Ă©tablit un contrat d’exploitation : le service de l’eau se trouve donc en situation de dĂ©lĂ©gation de service public.

Toutefois, il peut arriver qu’une commune soit en situation de gestion mixte, conjointement avec une entreprise prestataire.

Les communes (ou communautĂ©s d’agglomĂ©rations) sont chargĂ©es de fixer le prix des services de l’eau, en-dehors des taxes et des redevances. Dans tous les cas, elles demeurent propriĂ©taires des Ă©quipements et installations.

Le prix des services de l’eau et de l’assainissement des eaux usĂ©es inclut 3 postes budgĂ©taires (source : Cieau.com) :

  1. La distribution de l’eau potable (46%) : cela inclut le prĂ©lĂšvement de l’eau, le traitement qu’elle subit pour devenir potable, son stockage et son acheminement jusqu’aux habitations des consommateurs ;
  2. La collecte et la dĂ©pollution des eaux usĂ©es (34%) : il peut s’agir d’un assainissement collectif qui utiliser le rĂ©seau de la commune, Ă©galement appelĂ© « tout-Ă -l’égout », ou d’un assainissement non collectif ;
  3. Les taxes et redevances revenant aux organismes publics (20%) : les organismes publics sont en charge de la gestion de l’eau. Ils reçoivent donc des sommes au prorata du volume d’eau servant Ă  un usage domestique. D’autre part, les agences de l’eau perçoivent des recettes fiscales provenant notamment des consommateurs. Ces sommes sont ensuite rĂ©investies dans l’entretien et la remise aux normes des installations (stations d’épuration, rĂ©seaux d’eau potable, amĂ©lioration du fonctionnement des riviĂšres, etc). Les taxes permettent donc aux consommateurs de participer indirectement Ă  l’amĂ©lioration de la gestion de l’eau dans toutes les rĂ©gions de France, toujours dans une logique d’intĂ©rĂȘt commun.

Enfin, il faut savoir que le prix de l’eau dans les communes est rĂ©visĂ© rĂ©guliĂšrement :

  • Si le service de l’eau est gĂ©rĂ© en rĂ©gie : le prix de l’eau est fixĂ© selon les sommes Ă  atteindre pour Ă©quilibrer les dĂ©penses investies dans le budget. Ce dernier doit ĂȘtre votĂ© en Ă©quilibre de façon annuelle ;
  • Si le service de l’eau est dĂ©lĂ©guĂ© Ă  une entreprise prestataire : le prix de l’eau comprend Ă  la fois la redevance provenant du consommateur et la surtaxe vouĂ©e Ă  ĂȘtre versĂ©e Ă  la collectivitĂ© publique. Ainsi, chaque annĂ©e, seul le tarif de la surtaxe est modifiĂ© pour couvrir les investissements qui lui incombent.

Qu’est-ce que la tarification solidaire de l’eau ? Cela signifie que le prix de l’eau peut ĂȘtre modulĂ© selon les saisons « dans les communes oĂč l’équilibre entre la ressource et la consommation d’eau est menacĂ© ». C’est par exemple le cas dans les stations de sports d’hiver ou dans les communes balnĂ©aires qui subissent un afflux de touristes saisonnier chaque annĂ©e.

De quoi est composĂ©e ma facture d’eau ?

facture

Pour rĂ©sumer, la facture d’eau est composĂ©e de deux parties :

  • La partie fixe : il s’agit de la redevance d’abonnement au service de l’eau. Ce dernier inclut notamment l’entretien des installations et du rĂ©seau, le relevĂ© du compteur d’eau, la facturation, etc. Le prix de cette partie fixe dĂ©pend des communes, mais aussi des branchements et du diamĂštre du compteur. À celui-ci peut Ă©galement s’ajouter la location du compteur, dans certains cas ;
  • La partie variable : il s’agit du volume d’eau consommĂ© par l’usager. Ce dernier paie pour chaque m3 d’eau consommĂ©e.

Quel est le prix de l’abonnement Ă  l’eau dans ma commune ? Le montant de l’abonnement Ă  l’eau est plafonnĂ© depuis le 1er janvier 2012. Il ne doit pas excĂ©der 30% du coĂ»t du service dans les communes urbaines (calcul effectuĂ© sur la base d’une consommation de 120 m3/an). Ce plafond est Ă©levĂ© Ă  40% dans les communes rurales. Cependant, ce plafond n’est pas en vigueur dans les communes touristiques depuis les arrĂȘtĂ©s du 6 aoĂ»t 2007 et du 30 septembre 2009.

❓ FAQ

🚰 Comment avoir accùs à l’eau potable dans un logement ?

compteur-eau

Pour obtenir l’accĂšs Ă  l’eau potable dans un logement, il faut tout d’abord que celui-ci soit bien raccordĂ© au rĂ©seau de distribution public.

Une fois le raccordement Ă  l'eau potable effectuĂ©, il est possible d’ouvrir le compteur d’eau. Deux cas de figure sont envisageables :

  • Dans un logement collectif : dans un immeuble, c’est souvent le syndic de copropriĂ©tĂ© qui gĂšre les compteurs d’eau et reçoit les factures. Dans ce cas, il n’est donc pas utile de souscrire un abonnement auprĂšs du fournisseur d’eau de la commune. Cependant, si le logement est Ă©quipĂ© d’un compteur individuel, il peut ĂȘtre nĂ©cessaire d’ouvrir un contrat d’eau Ă  son nom. Pour savoir dans quelle situation se trouve le logement, il est conseillĂ© de contacter directement le syndic de copropriĂ©tĂ© ;
  • Dans un logement individuel : il convient de se renseigner sur l’identitĂ© du fournisseur d’eau dans la commune afin de souscrire un abonnement Ă  l’eau, environ 15 jours avant l’emmĂ©nagement. GĂ©nĂ©ralement, cette dĂ©marche liĂ©e Ă  l'eau peut ĂȘtre effectuĂ©e rapidement et en ligne. Ce n’est qu’une fois le contrat souscrit que le compteur d’eau peut ĂȘtre ouvert. Cette intervention est facturĂ©e par le fournisseur et le prix varie selon la commune.

Lors du départ des lieux, il est important de penser à résilier son contrat d'eau afin de ne pas avoir à payer les consommations ultérieures au déménagement.

💧 Eau du robinet ou eau en bouteille : quelle eau est la moins chùre ?

Pour rĂ©aliser des Ă©conomies, vaut-il mieux boire l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille ? La rĂ©ponse est sans appel, puisque la diffĂ©rence de prix entre les deux est particuliĂšrement importante.

En effet, le prix moyen de l’eau potable qui coule dans les robinets est d’environ 0,3 centimes d’€/L, contre un minimum de 0,3 €/L pour de l’eau en bouteille.

L’eau en bouteille revient donc 100 Ă  300 fois plus cher que l’eau du robinet, et ce, malgrĂ© le fait que cette derniĂšre soit soumise Ă  deux taxes. En effet, le consommateur paie deux TVA sur l’eau du robinet : celle des services liĂ©s Ă  la distribution de l’eau (5,5% puisqu’ils sont sur la liste de ressources de premiĂšre nĂ©cessitĂ©) et celle des services de collecte et de traitement des eaux usĂ©es (10%).

đŸ’¶ Quelles sont les aides pour payer mes factures d’eau ?

En France, des aides financiĂšres pour le paiement de l’eau sont proposĂ©es aux consommateurs. Tout comme le chĂšque Ă©nergie permet d’aider Ă  rĂ©gler des factures d’électricitĂ© ou de gaz naturel, il est possible de demander des aides en cas de difficultĂ© de paiement.

L’article 1 de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques rappelle la nĂ©cessitĂ© de faire de l’eau une ressource accessible Ă  tous :

« Chaque personne physique, pour son alimentation et son hygiĂšne, doit avoir accĂšs Ă  l’eau potable dans des conditions Ă©conomiquement acceptables par tous ».

Les principales aides au rùglement des factures d’eau sont les suivantes :

  • Le fonds de solidaritĂ© pour le logement (FSL) : cette aide peut prendre la forme d’un prĂȘt remboursable ou d’une subvention. Pour la demander, il convient de contacter un travailleur social par le biais du centre communal d’action sociale de la commune ou d’un point conseil budget ;
  • Le chĂšque eau : il s’agit initialement d’un dispositif expĂ©rimental proposĂ© dans plusieurs collectivitĂ©s territoriales de novembre 2020 Ă  avril 2021 et qui pourrait ĂȘtre instaurĂ© durablement par la suite dans plusieurs communes, comme c'est le cas Ă  Castres, par exemple. Cette aide permet de rĂ©duire le montant des factures d’eau ou peut proposer un tarif progressif de l’eau avec une tranche de consommation gratuite adaptĂ©e aux revenus du foyer. Cette aide est attribuĂ©e aux locataires, copropriĂ©taires ou propriĂ©taires bĂ©nĂ©ficiant de ressources modestes. Pour en bĂ©nĂ©ficier, il n’y a aucune dĂ©marche spĂ©cifique Ă  effectuer : c’est la collectivitĂ© qui envoie l’aide aux foyers concernĂ©s.
Mis Ă  jour le