Transition Ă©nergĂ©tique : dĂ©fis, loi, crĂ©dit d’impĂŽt

transition énergétique : défis, loi, crédit d'impÎt

La transition Ă©nergĂ©tique entre dans le cadre de la transition Ă©cologique. Le concept consiste Ă  mettre en Ɠuvre des changements majeurs dans les processus de production et de consommation de l’énergie. Les dĂ©fis Ă  relever sont nombreux. Pour atteindre les objectifs fixĂ©s, le gouvernement français a mis en place la loi Ă©nergĂ©tique. Quelles sont les enjeux de cette loi et comment se traduit-elle pour les consommateurs ? Tout savoir sur la transition Ă©nergĂ©tique.


🍀 L'enjeu de la transition Ă©nergĂ©tique

L’urgence climatique actuelle contraint les gouvernements Ă  agir en faveur d’un dĂ©veloppement plus durable. DĂšs lors, la prĂ©servation des ressources naturelles devient une prioritĂ© et les actions mises en Ɠuvre sont progressivement rassemblĂ©es sous le terme de « transition Ă©nergĂ©tique ».

Les enjeux majeurs de la transition énergétique

Le concept de transition énergétique répond à 6 grands enjeux :

  • La diminution des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre (GES) ;
  • La sĂ©curisation des systĂšmes d’énergie (avec Ă  termes : l’abandon du nuclĂ©aire) ;
  • La rĂ©duction des consommations via une meilleure efficience Ă©nergĂ©tique ;
  • Le rĂ©amĂ©nagement des infrastructures Ă  travers une meilleure rĂ©partition d’emplois non dĂ©localisables ;
  • La prĂ©servation de la santĂ© des populations ;
  • La baisse des inĂ©galitĂ©s concernant l’accĂšs Ă  l’énergie.

La loi transition énergétique en France

la loi transition énergétique en france

En France, les objectifs concernant la transition Ă©nergĂ©tique ont Ă©tĂ© dĂ©finis officiellement dans la loi n°2015-992 relative Ă  la transition Ă©nergĂ©tique pour la croissance verte. La loi transition Ă©nergĂ©tique permet de donner de la visibilitĂ© Ă  tous les acteurs concernĂ©s : l’État, les entreprises, les citoyens, etc. Elle stipule alors 6 grands objectifs Ă  atteindre :

  • RĂ©duire de 30 % la consommation d’énergie fossile d’ici 2030 ;
  • Baisser les Ă©missions de GES de 40 % d’ici 2030 (par rapport aux chiffres datant de 1990) ;
  • Diminuer la part de production d’électricitĂ© Ă  travers le nuclĂ©aire de 50 % d’ici 2025 ;
  • RĂ©duire de moitiĂ© la consommation finale d’énergie d’ici 2050 (par rapport aux chiffres de 2012) ;
  • Faire en sorte que les Ă©nergies renouvelables reprĂ©sentent 40 % de la production d’électricitĂ© et 32 % de la consommation Ă©nergĂ©tique finale en 2030 ;
  • Diviser par deux le volume de dĂ©chets mis en dĂ©charge d’ici 2050.

âšĄïž Vers une Ă©nergie plus verte avec les Ă©nergies renouvelables

La France voit de plus en plus ses Ă©missions de GES reculer au fil des annĂ©es. Comme l’indique Nicolas BarrĂ©, journaliste sur Europe 1 :

La France Ă©mettait 550 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphĂšre en 1990. En 2019, elle en Ă©met 450 millions. C’est une baisse Ă©norme.

Mais concrĂštement, comment se traduit le dĂ©veloppement d’une Ă©nergie plus verte ?

Une forte hausse de la production d’énergie verte

« Le solaire, l’éolien, l’hydroĂ©lectrique et les autres sources vertes d’électricitĂ© reprĂ©sentaient en 2020 prĂšs de 90 % de l’augmentation de la capacitĂ© Ă©nergĂ©tique mondiale totale » estime l’AIE (Agence internationale de l’énergie). En 2021, la croissance des Ă©nergies vertes devrait augmenter encore et atteindre 10 %. Dans un communiquĂ©, Fatih Birol, directeur exĂ©cutif de l’AIE explique mĂȘme que :

En 2025, ces Ă©nergies devraient devenir la premiĂšre source de production d’électricitĂ© au monde mettant fin aux cinq dĂ©cennies de production du charbon en tant que principal fournisseur [
] A cet horizon, les Ă©nergies renouvelables pourraient fournir un tiers de l’électricitĂ© mondiale.

Moins de rejets de CO2 liée au transport

L’évolution du parc automobile et l’ensemble des progrĂšs accomplis par les constructeurs ont Ă©galement un impact fort sur le dĂ©veloppement d’une Ă©nergie plus durable. Tout comme la dĂ©sindustrialisation : il y a moins d’usines et donc moins d’émission de GES.

Le développement des habitations écologiques

Les bĂątiments reprĂ©sentent environ 49 % de la consommation d’énergie en France. La rĂ©novation ou la conception d’infrastructures Ă©co-responsables permet alors de rĂ©duire l’impact sur l’aspect environnemental.

⛔ Quelles barriĂšres Ă  la transition Ă©nergĂ©tique ?

Malgré un développement des énergies vertes de plus en plus fort, il existe deux principales barriÚres à la transition énergétique.

Les climato-sceptiques

Une partie de la population est encore aujourd’hui rĂ©fractaire Ă  la croissance des Ă©nergies vertes. Certains, souvent mal informĂ©s, sont convaincus que les changements enclenchĂ©s en matiĂšre de dĂ©veloppement durable ne sont pas nĂ©cessaires. On les appelle les climato-sceptiques. Ils sont parfois mĂȘme encouragĂ©s par certains gouvernements. Ce fut le cas aux Etats-Unis par exemple oĂč le gouvernement amĂ©ricain a tenu des propos visant Ă  laisser croire que les Ă©nergies fossiles et les modes de consommations actuels n’altĂšraient pas l’état de la planĂšte.

Les lobbys liés aux énergies fossiles

Il est important de savoir que les lobbys ont un impact fort dans l’univers politique. En France par exemple, l’industrie du pĂ©trole est trĂšs prĂ©sente et appuie le dĂ©veloppement des Ă©nergies fossiles.

Et mĂȘme si la transition Ă©nergĂ©tique donne la prioritĂ© aux Ă©nergies renouvelables et prĂ©pare « l’aprĂšs pĂ©trole » en instaurant un modĂšle Ă©nergĂ©tique durable face aux enjeux de la protection de l’environnement et d’approvisionnement en Ă©nergie, il faut savoir qu’aujourd’hui la dĂ©pendance de la France au pĂ©trole au et au gaz est encore trĂšs importante. En effet, le pays dĂ©pend Ă  99 % des importations pour sa consommation de pĂ©trole et de gaz. La facture gaziĂšre et pĂ©troliĂšre s’élevait mĂȘme Ă  40 milliards d’euros en 2015.

Le saviez-vous ? La production de pĂ©trole en France reprĂ©sente 1 % de sa consommation, soit plus de 77 millions de tonnes Ă©quivalent pĂ©trole (tep). Dans le cadre de ses objectifs climatiques et Ă©nergĂ©tiques, la France souhaite mettre fin progressivement Ă  l’exploitation et l’exploration des hydrocarbures dans l’hexagone.

🧐 Comment rĂ©duire mon empreinte carbone en 2021 ?

En tant que particulier, il est tout Ă  fait possible de s’impliquer dans le dĂ©veloppement des Ă©nergies renouvelables.

Choisir une offres d’énergie verte

En optant pour une offre verte de gaz ou d’électricitĂ©, le client est en mesure de rĂ©duire son empreinte carbone. Depuis la libĂ©ralisation du marchĂ© de l’énergie, le nombre de fournisseurs prĂ©sents sur le marchĂ© ne cesse d’augmenter, voyant l’offre se diversifier de façon considĂ©rable. Aujourd’hui, un client particulier peut choisir une offre de gaz ou d’électricitĂ© issue des Ă©nergies renouvelables.

Pour en savoir plus, voici une vidĂ©o explicative sur les offres d’électricitĂ© verte :

Réaliser des travaux de rénovation énergétique

réaliser des travaux de rénovation énergétique

Pour rĂ©duire leur consommation d’énergie, et donc limiter leur empreinte carbone, les clients particuliers ont Ă©galement la possibilitĂ© de rĂ©aliser des travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique. Changement de chauffage, isolation du logement : les travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique peuvent Ă  la fois permettre de gagner en confort mais aussi de limiter sa consommation d’énergie et donc rĂ©duire le montant de ses factures d’électricitĂ©.

👉 Tout savoir sur le CrĂ©dit d’impĂŽt Transition ÉnergĂ©tique (CITE)

Lorsqu’un particulier souhaite mettre en Ɠuvre des travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique, il peut, sous certaines conditions, bĂ©nĂ©ficier de certaines aides financiĂšres. Parmi ces aides : le CITE (CrĂ©dit d’impĂŽt pour la transition Ă©nergĂ©tique). Le CITE permet de dĂ©duire de son impĂŽt sur le revenu une partie des dĂ©penses liĂ©es Ă  des travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique. En application de l’article 15 de la loi de finances pour 2020, le dispositif a Ă©tĂ© dĂ©finitivement supprimĂ© au 1er janvier 2021 et remplacĂ© par MaPrimeRenov.

Qu’est-ce que MaPrimeRenov ?

MaPrimeRenov a Ă©tĂ© lancĂ©e le 1er janvier 2020. Elle remplace le CITE ainsi que les aides de l’Anah (Agence nationale de l’Habitat) « Habiter mieux agilité ». Elle se prĂ©sente sous diffĂ©rentes formes :

  • Un bonus bĂątiment basse consommation qui permet de rĂ©compenser le particulier pour l’obtention de l’étiquette Ă©nergie B ou A ;
  • Un bonus sortie de passoire qui permet de rĂ©compenser un particulier lorsque son logement sort de l’état de passoire thermique (Ă©tiquette F ou G) ;
  • Un forfait assistance Ă  maĂźtrise d’ouvrage qui permet d’accompagner les mĂ©nages dans la rĂ©alisation de leurs travaux ;
  • Un forfait rĂ©novation globale qui permet d’encourager les mĂ©nages aux revenus intermĂ©diaires ou supĂ©rieurs dans la rĂ©alisation de travaux Ă©nergĂ©tiques.

Qui peut bénéficier de MaPrimeRenov ?

MaPrimeRenov est accessible Ă  tous les propriĂ©taires depuis le 1er octobre 2020, sans conditions de revenus et qu’ils occupent ou non le logement concernĂ© par les travaux de rĂ©novation. Cette aide est Ă©galement ouverte aux copropriĂ©tĂ©s dans le cadre de travaux pour les parties communes.

Bon Ă  savoirMaPrimeRenov permet de financer les travaux de chauffage, d’isolation, d’audit Ă©nergĂ©tique, de ventilation d’un appartement en habitat collectif ou d’une maison individuelle. Les travaux doivent en revanche impĂ©rativement ĂȘtre rĂ©alisĂ©s par une entreprise labellisĂ©e RGE (reconnue garante pour l’environnement).

Quel est le montant de MaPrimeRenov ?

Le montant de MaPrimeRenov est forfaitaire et calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique engendré par les travaux. Les plafonds de ressources ont été catégorisés en 4 profils différents, selon le niveau de revenus du ménage, des plus modestes aux plus aisés :

  • MaPrimeRenov’Bleu ;
  • MaPrimeRenov’Jaune ;
  • MaPrimeRenov’Violet ;
  • MaPrimeRenov’Rose.

À chaque profil correspond un montant de prime en fonction de la nature des travaux. Un simulateur Simul’Aid€s permet au particulier de savoir à quel profil il appartient.

AccĂ©der au Simul’Aid€s

🔍 Quelle est la meilleure offre d'Ă©lectricitĂ© verte en 2021 ?

Depuis l’ouverture du marchĂ© de l’énergie Ă  la concurrence, le nombre d’offres d’électricitĂ© disponibles est de plus en plus grand. Pour se dĂ©marquer et permettre Ă  leurs clients de s’investir dans la transition Ă©cologique, certains fournisseurs proposent des offres d’électricitĂ© issue des Ă©nergies renouvelables. En voici une sĂ©lection non-exhaustive.

Meilleures offres d'électricité verte en 2021
Offre/Souscription Tarif de l’offre
(Base 6 kVA)
CaractĂ©ristiques de l’offre
Mint Energie
100 % Smart & Green
☎ 09 74 59 46 30
Rappel gratuit
  • Prix de l’abonnement = € TTC / an ;
  • Prix du kWh = € TTC.
  • ÉlectricitĂ© verte issue de producteurs français ;
  • Empreinte carbone neutralisĂ©e Ă  100 % ;
  • Service client en ligne (chat & email) ;
  • Service client par tĂ©lĂ©phone prioritaire.
Total Direct Energie
Offre verte
☎ 09 74 59 38 75
Rappel gratuit
  • Prix de l’abonnement = € TTC / an ;
  • Prix du kWh = € TTC.
  • ÉlectricitĂ© garantie d’origine 100 % Ă©olien et solaire ;
  • Conseillers disponibles par tĂ©lĂ©phone (93 % des appels sont pris en charge en moins d’une minute) et par email (rĂ©ponse sous 24 h maximum).
PlanĂšte Oui
Temps RĂ©el
☎ 09 87 67 55 21
Rappel gratuit
  • Prix de l’abonnement = € TTC / an ;
  • Prix du kWh = € TTC.

Tarifs applicables au 2021

Besoin d’aide pour trouver l’offre d’électricitĂ© verte la mieux adaptĂ©e ?Pour ĂȘtre sĂ»r de trouver l’offre d’électricitĂ© verte la moins chĂšre, le particulier peut contacter gratuitement un conseiller Selectra au ☎ 09 74 59 22 19 ou Rappel gratuit.

💬 FAQ

Qu’est-ce que l’électricitĂ© verte ?

qu'est-ce que l'électricité verte

L’électricitĂ© verte est une Ă©lectricitĂ© issue d’une source d’énergie renouvelable comme par exemple :

  • Les Ă©oliennes : composĂ©es de plusieurs parties (pales, tour, nacelle, lignes Ă©lectriques), les Ă©oliennes permettent de produire de l’électricitĂ© verte grĂące Ă  la puissance du vent ;
  • L’énergie solaire : elle est produite Ă  partir de l’énergie solaire crĂ©Ă©e grĂące Ă  des panneaux photovoltaĂŻques ou des panneaux solaires thermiques ;
  • L’énergie hydraulique : elle est considĂ©rĂ©e comme la source la plus importante d’électricitĂ© verte. Elle utilise la force de l’eau pour crĂ©er de l’électricitĂ©. ;
  • La biomasse : elle permet de transformer des dĂ©chets industriels et mĂ©nagers (bois, feuilles, rĂ©sidus alimentaires, etc.) en Ă©nergie.

Qu’est-ce qu’une offre d’électricitĂ© verte ?

Lorsqu’un client particulier souhaite souscrire une offre d’électricitĂ© verte, deux types d’offres peuvent lui ĂȘtre proposĂ©es :

  • Une offre verte standard : pour laquelle le fournisseur d’énergie investit dans des Garanties d’Origine (GdO) ;
  • Une offre verte premium : pour laquelle le fournisseur d’énergie s’engage Ă  fournir une Ă©lectricitĂ© issue de ses propres sites de production d’électricitĂ© verte ou achetĂ©e auprĂšs de producteurs locaux.

Existe-t-il d’autres aides financiĂšres liĂ©es Ă  la transition Ă©nergĂ©tique que le CITE ?

Outre le CITE (remplacĂ© par MaPrimeRenov au 1er janvier 2021), il existe d’autres primes auxquelles les particuliers peuvent prĂ©tendre dans le cadre de leurs travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique. C’est le cas par exemple de :

qu'est-ce qu'une offre d'électricité verte
  • La rĂ©duction d’impĂŽt Denormandie ;
  • L’éco-prĂȘt Ă  taux zĂ©ro (Eco-PTZ) ;
  • La TVA Ă  5,5 % pour les travaux d’amĂ©lioration de la qualitĂ© Ă©nergĂ©tique ;
  • L’aide « Habiter mieux sĂ©rĂ©nité » de l’Anah ;
  • La prime Coup de pouce Ă©conomie d’énergie ;
  • Le chĂšque-Ă©nergie pour aider Ă  payer leurs factures d’énergie ou leurs travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique ;
  • L’exonĂ©ration de la taxe fonciĂšre pour les travaux d’économies d’énergie ;
  • Les aides d’Action logement.

Pour en savoir plus sur ces aides et les modalitĂ©s d’éligibilitĂ©, rendez-vous sur le site economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique.

Mis Ă  jour le
 

Autres articles sur le mĂȘme sujet :