Quel fournisseur est le moins cher ? Comparatif des prix et des offres en moins de 5 minutes :
09 74 59 22 19 ou Rappel gratuit
(Selectra, lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h) Annonce

CPL Linky : Qu'est-ce que le Courant Porteur de Ligne ? Est-il Dangereux ?

compteur Linky

Les nouveaux compteurs connectés Linky utilisent la technologie du CPL, ou Courant Porteur en Ligne, pour fonctionner et transmettre des informations à Enedis. Le système du CPL existe depuis longtemps et permet de créer un réseau de communication informatique en passant par des câbles électriques déjà existants. Il peut ainsi remplacer la Wifi, mais a également d’autres fonctions variées. Il dispose de plusieurs avantages mais également des inconvénients ; parmi ceux-ci il est notamment reproché au système de CPL des compteurs Linky d’émettre des ondes nocives. Ces accusations sont néanmoins à nuancer, de même que l’utilité des filtres anti-Linky censés bloquer ces ondes.

Qu’est-ce que le courant porteur en ligne ?

Le courant porteur en ligne ou CPL permet de créer un réseau informatique en passant par un réseau électrique déjà existant. Il existe depuis les années 1930 et s’est beaucoup démocratisé dans les habitations ces dernières années, en particulier depuis l’expansion du “sans fil” et l’apparition des objets connectés.

Comment fonctionne le CPL ?

La technologie des CPL consiste à superposer aux câbles électriques traditionnels déjà existants d’une installation, un autre signal à plus haute fréquence, qui se propage sur l’installation et peut être connecté à tous les appareils disposant d’un récepteur de même catégorie du réseau. Pour cela, il suffit de rajouter des prises spéciales CPL au branchement.

Cela permet donc de transmettre des données informatiques plus rapidement et sans câbles. Cette technologie peut être utile pour relier rapidement plusieurs appareils entre eux, envoyer des fichiers lourds, ou encore pour jouer aux jeux vidéo en réseau.

Plusieurs fournisseurs d’accès à internet proposent aujourd’hui d’utiliser le CPL pour établir son réseau internet à son domicile.

Avantages du CPL

Le courant porteur de ligne permet de remplacer des systèmes de connexion informatiques tels que la Wifi, le Bluetooth, l’ADSL... lorsque ceux-ci ne fonctionnent pas bien ou quand les appareils sont trop éloignés de la box.

En effet, la couverture des ondes CPL est beaucoup plus importante que celle de la Wifi traditionnelle, et n’est pas coupée par des murs trop épais etc.… ce qui est utile au niveau domestique mais surtout pour les grandes entreprises. De plus, cette technologie est peu coûteuse et puissante, c’est-à-dire disposant d’un haut débit, ce qui permet d’effectuer plusieurs tâches en même temps.

Le CPL se distingue aussi par sa facilité d’utilisation : son installation est rapide et simple et il n’y a pas besoin de faire un nouveau câblage car il en utilise un déjà existant. Cela permet également à une grande partie de la population d’accéder à cette technologie.

Inconvénients du CPL

Le courant porteur de ligne peut néanmoins présenter quelques problématiques. Premièrement, plusieurs facteurs peuvent perturber son efficacité :

  • Le recours des multiprises pour son utilisation réduit l’efficacité ;
  • Plus il y a d’appareils connectés, plus le débit est faible ;
  • Des appareils utilisant le réseau électrique réduisent l’efficacité ;
  • Si l’installation électrique est triphasée, l’utilisation du CPL pose plus de problèmes ;
  • Cela peut même mener à une saturation.

De plus, il est souvent reproché au CPL d’utiliser des ondes électromagnétiques nocives, voire de provoquer des incendies. Seulement, les avis à ce sujet divergent et le débat est encore ouvert à ce jour, comme expliqué plus bas.

Enfin, la sécurité du CPL n’est pas aussi bonne que les autres moyens de transmission informatique, car il existe un risque de piratage plus important.

Quelles technologies utilisent le CPL ?

Au départ, cette technologie était utilisée dans le milieu industriel puis s’est répandu dans les bureaux professionnels, et est aujourd’hui de plus en plus utilisée dans les foyers.

On utilise tout particulièrement le CPL en domotique, technologie qui permet de mettre en place plusieurs installations électriques de l’habitat, tels que l’éclairage, la température, les alarmes... Il est donc recommandé en cas de construction et rénovation.

De plus, plusieurs appareils électroniques modernes utilisent le courant porteur en ligne. C’est-à-dire :

  1. Les ordinateurs, fixes ou portables ;
  2. Les disques durs externes ;
  3. Les imprimantes ;
  4. Les télévisions ;
  5. Les chaînes hi-fi ;
  6. Les radios ;
  7. Les portes de garage ;

Enfin, les compteurs électriques connectés, comme c’est le cas pour le nouveau compteur français Linky, mais également pour d’autres compteurs existants dans plusieurs pays, utilisent le CPL pour relayer des informations.

Comment Linky utilise-t-il le CPL ?

De mêmes que leurs homologues italiens, portugais, espagnols ou encore luxembourgeois, les compteurs électriques connectés Linky utilisent la technologie du CPL pour transmettre certaines informations à Enedis.

La nouvelle génération de compteurs connectés Linky enregistre des données sur la consommation des foyers. Toutes les nuits, entre minuit et 6h du matin, ces informations sont envoyées automatiquement, sous certaines conditions, à Enedis via les concentrateurs, avant de figurer sur l’espace client. Pour ces transmissions, les compteurs utilisent la technologie du courant porteur de ligne. De plus, le CPL est aussi utilisé par Linky pour la mise en service et les changements de puissance de ses compteurs, et pour communiquer avec certains équipements électriques du foyer.

dangers de linky

Incendies, espionnage, nocivité, interferences... Les critiques sur Linky sont nombreuses mais pas toujours fondées.

Les ondes électromagnétique de Linky sont-elles dangereuses ?

Comme énoncé plus haut il y a de plus en plus de consommateurs voulant refuser Linky ou bloquer le compteur, qu’ils voient comme une source d’ondes supplémentaires imposées par Enedis et pouvant être cancérigènes. Cela s’est amplifié suite aux quelques incendies prenant leur source aux compteurs.

Le mouvement anti-Linky repproche aux compteurs connectés de nombreuses choses comme le fait que son installation soit obligatoire, que le compteur enregistre certaines données personnelles et qu'il puisse comporter des dangers.

Seulement, la plupart des études montrent que les ondes CPL Linky n’ont rien de particulièrement inquiétantes. En effet, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a étudié les effets du CPL, puis l’ANFR (l’Agence Nationale des Fréquences et Radios), ou encore l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) ont mené des investigations concernant le Linky. Et les résultats sont concordants :

  • Les compteurs Linky produisent des ondes électromagnétiques au travers du CPL.
  • Ces ondes sont de même ordre et puissance que les ondes émises par les anciens compteurs.
  • Ces ondes sont largement en dessous des limites de référence réglementaires.
  • Elles ne sont ni cancérogènes avérées ni cancérogènes probables mais "pouvant être cancérogène".
  • La probabilité d’être cancérigène est donc la même que beaucoup de produits de toute sorte (exemple : le café).

Pour conclure, comme tout appareil électronique ou réseau (téléphone portable, télévision, Wifi...), il existe des ondes électromagnétiques Linky, mais elles ne sont pas plus dangereuses que la plupart des produits de grande utilisation.

Concernant les incendies, il est vrai que le risque existe mais les ondes du compteur ont été mises hors de cause. Ils seraient en effet dûs une mauvaise installation.

Cependant, il faut souligner les effets sur le long terme ne sont pas encore tout à fait connus. De plus, certaines personnes se disent électro-sensibles et refusent qu’un appareil émettant des ondes de plus soit installé chez eux.

Il est aujourd’hui possible de mesurer soi-même les ondes émises par son compteur Linky chez soi, en en faisant la demande auprès de l’AFNR.

Filtre CPL Linky : ça marche vraiment ?

anti-linky

Un filtre anti Linky est apparu sur le marché afin de parer à certaines craintes des consommateurs, cherchant à se protéger des ondes Linky. Il est créé par des entreprises privées et sa fonction principale est d’empêcher que les ondes du CPL de Linky ne se répandent vers les autres appareils et donc dans toute l’installation électrique. Cela permet une émanation d’ondes moindres, pour les personnes ayant des craintes pour leur santé ou voulant un courant propre.

Cependant, la plupart des consommateurs se méprennent sur la fonction de ce filtre. Ils souhaiteraient qu’il serve à parer l’envoi de leurs informations de consommation automatique à EDF, or le filtre ne bloque pas ces envois. Néanmoins, pour éviter la transmission d’informations, des moyens existent en se rendant sur son espace client.

De plus, une polémique est ouverte après la découverte que le co-fondateur de l’entreprise CEM-Bioprotect, premier fabricant du filtre, est également responsable de la plateforme militante anti-Linky POAL, ce qui peut poser des questions sur son objectivité et ses intentions, mais aussi sur l’utilité réelle de bloquer le CPL Linky.

Mis à jour le
 

Autres articles sur le même sujet :