Ventilateur ou Climatiseur : Quelle Consommation et Comment choisir ?

Payez moins cher la consommation de votre clim Appelez Selectra au 09 74 59 22 19 et trouvez une offre d'électricité aux tarifs plus avantageux
Rappel immédiat et gratuit Annonce

D'autant plus prisés lors des canicules, les ventilateurs et les climatiseurs rafraîchissent nos intérieurs durant l'été. Le ventilateur crée du vent artificiel et crée un courant d'air afin d'offrir une sensation de bien-être tout en restant économique. Le climatiseur refroidit l'air via un compresseur et baisse la température. Il existe également des différences au niveau du prix d'achat et des consommations électriques. Mais que choisir entre un ventilateur et une clim ? Ce guide vous apporte tous les éléments de réponses.

Ventilateur ou climatiseur, quelle consommation ?

Le ventilateur et le climatiseur n'ont pas la même efficacité et donc pas la même consommation d'électricité. Comme pour la puissance du compteur électrique, c'est la puissance de l'appareil choisi qui influe directement sur sa consommation.

Les différences sont importantes, la consommation d'un ventilateur est clairement moindre que celle d'une clim. Le tableau ci-dessous compare la consommation d'un ventilateur sur pied et d'un climatiseur portable. L'objectif est de savoir choisir entre un ventilateur et un climatiseur monobloc.

Ventilateur vs clim : quelle consommation d'électricité ?
Appareil Prix moyen Puissance Consommation électrique
Ventilateur sur pied Entre 50 et 450 € 70 W 12,5 kWh/an en moyenne
Climatiseur monobloc A partir de 300 € 130 W/m² 1638 kWh/an

La consommation d'électricité d'un ventilateur est relativement faible. Quant à lui, le climatiseur consomme jusqu'à 50 fois plus que le ventilateur. Il est donc important de prendre le temps de réflexion pour choisir le modèle adéquat et de connaître les conséquences sur la facture d'électricité. Qui plus est, les modèles de clim les moins chers ne sont pas toujours les plus économes.

Changer de fournisseur pour une électricité moins chère Il est possible d'utiliser le comparateur Selectra pour réduire sa facture d'électricité. Le changement de fournisseur et la souscription sont gratuits en composant le 09 74 59 22 19.
Rappel gratuit

Choisir son ventilateur : prix, avantages, inconvénients

Il convient de savoir quel ventilateur choisir pour profiter de l'air frais. Il existe différents modèles et différents prix à comparer pour bien choisir son ventilateur.

Comment choisir son ventilateur ?

Le ventilateur a un fonctionnement très simple : il consiste à brasser l'air de la pièce dans laquelle il est installé. En fonction de sa taille et de sa puissance, il brassera plus ou moins d'air. La fraicheur ressentie est fonction du volume d'air brassé. Toutefois, il ne régénère pas l'air intérieur.

Le choix d'un ventilateur doit s'établir selon 3 critères.

 La pièce d'installation du ventilateur

Il faut tout d'abord prendre en compte l'endroit de la maison à rafraîchir :

  • Dans une chambre, il est judicieux d'utiliser un ventilateur sur colonne.
  • Dans un bureau, un ventilateur sur socle et de faible puissance convient amplement.
  • Dans un salon ou autre pièce de plus grande taille, il est plus pertinent d'opter pour un ventilateur sur pied ou un ventilateur de plafond.

 Le débit d'air du ventilateur

Le débit d'air dépend directement de la puissance du ventilateur. C'est un paramètre important puisque le débit choisi impactera directement l'efficacité attendue.

Le débit d'air d'un ventilateur est exprimé en m³/h ou en m³/mn (en mètres cubes par heure ou par minute).

Selon l'utilisation souhaitée, voici le débit moyen approprié :

  • Un ventilateur de bureau sur socle nécessite un débit moyen de 15 m³/mn.
  • Pour un salon et autre pièce plus grande, le débit doit être augmenté à 150m³/mn.

 L'insonorisation attendue

En tant que brasseur d'air, le ventilateur est toujours quelque peu bruyant, quelle que soit sa forme. Toutefois, il est possible de trouver des ventilations plus silencieuses que d'autres.

Le bruit généré par le ventilateur est davantage contraignant dans une chambre à coucher. Il faut donc opter pour un ventilateur silencieux. C'est pourquoi les ventilateurs sur colonne, relativement plus silencieux, semblent plus adaptés pour ventiler cette pièce.

D'une façon plus générale, pour choisir son ventilateur, il convient de bien lire les descriptions techniques. Le bruit d'un ventilateur s'exprime en décibels (dB). Pour ventiler une chambre, il est déconseillé de ventiler une chambre avec un appareil qui émet plus de 40 dB.

Il existe deux familles de ventilateurs : les hélicoïdaux et les centrifuges. La première est davantage recommandée pour l'usage domestique.

Comparaison des différents types de ventilateurs

Le ventilateur reste la solution la plus économique pour faire face à la canicule ou aux chaleurs normales de l'été. Ils ne vont cependant pas faire baisser la température de la pièce, mais seulement brasser l'air. C'est d'ailleurs son principal inconvénient.

Il existe des ventilateurs de toutes formes : à colonne, sur pied, au plafond, mural... Le tableau ci-dessous compare les différents ventilateurs en fonction du prix moyen, de la puissance électrique nécessaire, de la consommation d'électricité et les coûts de la consommation engendrés par chacun.

Comparaison des ventilateurs : caractéristiques et prix
Types de ventilateurs Prix (en moyenne) Puissance électrique nécesaire Consommation électrique (en kWh) Coûts de la consommation (en €/an) Points forts Points faibles
Ventilateurs sur pied Entre 50 et 450 € 70 W 12,5 kWh/an en moyenne 2€/an Rafraîchit une grande surface Peu esthétique
Ventilateurs en colonne Entre 40 et 430 € 45 W Estimée à 8 kWh/an 1,20€/an Plus discret que le ventilateur sur pied
Ventilateurs plafond (avec pale) Entre 50 et 200 € 55 W Estimée à 10 kWh/an 1,5€/an Pas encombrant, plus puissant et plus efficace. Possibilité de l'intégrer à une lampe.
Ventilateurs plafond (sans palmes) Entre 350 et 450 € 65 W Estimée à 11,5 kWh/an 1,70€/an Design plus esthétique, l'absence de pales le rend plus sécurisé. Prix d'achat élevé

Rajoutons qu'il existe un troisième dispositif pour conserver son bien-être lors des périodes de fortes chaleurs : le rafraîchisseur d'air, aussi appelé climatiseur mobile sans évacuation. Pour savoir que choisir entre un ventilateur et un rafraîchisseur d'air, il faut tout d'abord comprendre que les deux appareils fonctionnent différemment.

Le principe du rafraîchisseur d'air est de refroidir par évaporation. Concrètement, l'air chaud et sec est propulsé, via un ventilateur, dans un tampon humidifié par de l'eau froide. Il peut être considéré comme une solution intermédiaire si situant entre le ventilateur et la climatisation. Le rafraîchisseur est plus efficace qu'un ventilateur mais plus cher (quelques centaines d'euros). Toutefois, il respecte davantage l'écologie comparé à un climatiseur.

Choisir son climatiseur : prix, avantages, inconvénients

Le climatiseur mobile et le climatiseur fixe permettent de baisser la température d'une pièce efficacement. Mais comment choisir un climatiseur ? Il existe des climatisations monobloc et des climatiseurs split, dont le choix dépend du volume de la pièce et des options souhaitées.

Climatiseur monobloc

Le climatiseur mobile monobloc à tuyau unique ou double tuyau est le plus répandu en France. C'est en effet le moins cher, le plus rapide à mettre en place et il est plus efficace que le ventilateur. Pour l'installer, une seule prise électrique et une ouverture vers l'extérieur du logement (pour extraire la chaleur via un tuyau) sont nécessaires.

Sa puissance varie entre 2000 et 3500 W, de quoi rafraîchir une pièce de plus de 35 m².

Le climatiseur monobloc à deux tuyaux présente le principal avantage d'être le moins énergivore. Ses performances sont augmentées grâce à un procédé de renouvellement d'air sans apport d'air chaud et sans influence de pression.

Il existe des climatiseurs monobloc avec des options plus abouties :

  • Mode de ventilation simple ;
  • Déshumidificateur de l'air ambiant ;
  • Programmation avec une horloge (démarrage, arrêt, température souhaitée).
  • Concernant les inconvénients de ce type de climatiseur, il est souvent bruyant, en émettant plus de 60 dB. Aussi, il faut compter entre 300€ et 1000€ à l'achat, ce qui est relativement élevé.

Climatiseur split

Le climatiseur split (qui signifie "séparé" en anglais), est composé de deux éléments distincts. Le circuit frigorifique est séparé entre une partie extérieure qui expulse l'air chaud et une partie intérieure qui émet de l'air frais.

  • Ses principaux avantages sont qu'il est plus discret, plus silencieux, plus esthétiques et capable de baisser la température de grandes pièces. Il existe aussi en option réversible, ce qui permet de bénéficier du chauffage l'hiver.
  • Cependant, il faut compter 1000 € minimum à l'achat, il nécessite des travaux d'installation, une révision annuelle (pour environ 120 €) et n'est pas écologique.

Canicule et clim : les précautions à prendre pour la santé La climatisation est un confort moderne très apprécié l'été. D'autant plus lors des périodes de canicule, une différence thermique trop importante entre l'extérieur et l'intérieur peut s'avérer dangereux. Conserver un écart inférieur à 8ºC entre l'extérieur et l'intérieur et entretenir sa clim sont des bonnes pratiques recommandées.

Comment réduire sa facture d'électricité l'été ?

Même l'été, il existe différents moyens et bonnes pratiques à adopter pour réduire sa facture d'électricité.

L'étiquette énergie pour réduire sa facture d'électricité

L'étiquette énergie, en vigueur depuis 2013, aide le consommateur dans son choix de climatiseur en classant les appareils selon leur performance énergétique. Pour une même puissance, une clim avec une classe énergétique A+++ sera plus efficace qu'une clim de classe C.

Les classes énergétiques allant de A à A+++ seront toujours plus chères à l'achat mais leur consommation sera moins élevée. C'est donc un investissement à long terme plus rentable que la classe C. La différence de consommation entre des appareils de classes énergétiques différentes peut être 2 à 6 fois plus importante.

Bien choisir la puissance du ventilateur ou climatiseur

Naturellement, plus un climatiseur ou ventilateur sera puissant, plus sa consommation en électricité sera importante. Le choix de la bonne puissance du climatiseur est donc important dans le but de réduire sa facture d'électricité. La puissance d'une clim est comprise entre 2000 W et 3500 W. Pour chaque pièce à rafraîchir, il est conseillé de prévoir entre 100 W et 130 W par m².

L'objectif est que le climatiseur ne soit pas en sous ou en sur-régime.

Trouver de l'électricité moins chère

En été comme tout au long de l'année, il est très simple de changer de fournisseur d'électricité pour obtenir l'électricité moins chère. En effet, il existe de nombreux fournisseurs alternatifs proposant des tarifs plus compétitifs qu'EDF (grâce à des remises sur le prix du kWh notamment). Pour comparer les prix de l'électricité et/ou obtenir un devis gratuit, contactez Selectra au 09 74 59 22 19.

Le tableau suivant permet de constater l'incidence du choix du fournisseur d'électricité sur le coût d'utilisation d'un climatiseur durant toute la période d'été (juin, juillet et août), pour une utilisation de 3000 W durant 5 heures par jour. Les calculs suivants prennent en compte les tarifs au 1er juillet 2019, pour un compteur avec une puissance de 6 kVA, sur les tarifs en option Base de kWh et hors abonnement.

Coût pour 3 mois de clim (5h/jour) selon le fournisseur choisi
Fournisseur
logo edf
logo total direct energie
logo cdiscount
Offres Tarif réglementé Offre Online Offre Cdiscount Energie
Prix du kWh (juillet 2019) 0.1524 € TTC 0.1408 € TTC 0.1386 € TTC
Climatiseur (3000 W) 207 € 191 € 188 €
Infos & souscriptions Numéro EDF 09 74 59 38 75
Rappel gratuit
09 74 59 48 79
Rappel gratuit
Changer de fournisseur simplement

Changer de fournisseur est rapide, gratuit et sans justificatif car toutes les offres d'électricité sont sans engagement. Résilier un contrat d'électricité n'est donc qu'une formalité. Par exemple, la résiliation EDF peut s'effectuer par téléphone, courrier ou par internet. Les possibilités de résiliation dépendent du fournisseur choisi.
L'électricité reste la même quel que soit le fournisseur choisi. Sauf pour un déménagement, le changement de fournisseur n'engendre pas de coupure de courant ni de changement de compteur électricité.
Les informations à communiquer lors du changement de fournisseur sont :

Mis à jour le
 

Autres articles sur le même sujet :