facture

Envie de changer de fournisseur et d'opter pour le moins cher ?

Comparez et souscrivez en toute facilité avec Selectra.

Le fournisseur partenaire* moins cher que le tarif réglementé :

  1. ohm Offre classique
  2. ohm Offre Petite conso
☎️ J'appelle Selectra ou
Annonce  - Service Selectra - *Activation des contrats en avril 2023

Décomposition du Prix de l'Electricité en France en 2022

décomposition du prix de l'électricité

Il n'est pas facile pour tout le monde de comprendre sa facture d'électricité. Le prix de l’électricité pour les particuliers est en fait composé de coûts de production, de coûts d'acheminement et de taxes. Mais que représentent-ils d'une année sur l'autre ? Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la marge de manœuvre des fournisseurs sur ces tarifs est faible, et nous vous expliquons pourquoi.


Prix du kWh d'électricité décomposé

Malgré l'existence d'offres d'électricité moins chères, près de 64% des Français conservent le tarif réglementé d'EDF en 2022. Après l'augmentation du tarif EDF en février 2022 puis son gel avec la mise en place du Bouclier Tarifaire, en option Base, le prix du kWh TTC est de 0.1740 € (en 6 kVA). En option heures pleines heures creuses, le prix du kWh TTC est de 0.1841 € en heures pleines et de 0.1470 € en heures creuses. À ce prix du kWh s'ajoute un abonnement électricité, qui dépend de la puissance de compteur souscrite. Lorsqu'un consommateur souscrit à une offre d'électricité il doit veiller à prendre en compte tous ces paramètres afin d'optimiser sa consommation. Tous les moyens sont bons pour réduire sa facture, d'autant plus que les augmentations du prix de l'électricité se poursuivent.

Les coûts de production de l'électricité

centrale nucléaire

Les coûts de production désignent les frais liés à la production de l’électricité (en centrale nucléaire, par d'autres sources). 78,9 % de la production d’électricité en France est d’origine nucléaire et provient des centrales d'EDF en 2020. Depuis décembre 2010, la loi NOME a instauré le dispositif d'ARENH, « accès régulé à l’électricité nucléaire » pour que les fournisseurs alternatifs puissent se procurer de l’électricité à un prix régulé. En 2022, à la suite de la crise sur le marché de l'énergie, la quantité d’électricité allouée aux fournisseurs par le dispositif ARENH est passé de 100 TWh à 120 TWh. La compensation économique à EDF a été revu à la hausse également, avec un prix pour l'ARENH qui est passé de 42€/MWh à 46,5€ le MWh. 

 Au prix de l'ARENH s'ajoutent les coûts générés par la production de l'électricité en période de pointe, dont la garantie de capacité.

Les fournisseurs peuvent également acheter de l’électricité sur le marché de gros (EPEX), le prix du MWh s'élève autour de 41,8 € au second trimestre 2020. Toutefois, à l'inverse de l'ARENH, le cours de l'électricité en France comme en Europe peut extrêmement varier d'un jour à l'autre, voire d'une heure à l'autre. D'ailleurs, le prix du marché du gros a fortement baissé pendant le confinement en mars 2020 dû à la crise sanitaire suite à la baisse de la consommation d'électricité en France et en Europe.

L'ARENH est alors plébiscité de manière irrégulière par les fournisseurs, qui arbitrent entre les tarifs de l'électricité sur le marché de gros et le tarif de l'ARENH.

Les coûts d’acheminement de l'électricité

camion sur la carte de la France

Les coûts acheminement supportent les frais d’acheminement de l’électricité via les réseaux de transport (réseau de haute tension) et réseau de distribution (réseau de moyenne et basse tension). RTE (Réseau de Transport d’Electricité) s’occupe du transport de l’électricité sur de longues distances tandis qu'ENEDIS (ex ERDF) s’occupe du réseau de distribution sur 95% du territoire, les 5% restant étant gérés par les Distributeurs Non Nationalisés (DNN).

Les coûts sont financés par le TURPE, le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité, payé par le client soit indirectement via la facture de l’électricité (pour les petits consommateurs) soit directement au gestionnaire de réseau d'électricité dans le cas d’un contact direct avec le gestionnaire de réseau (gros consommateurs en général).

Le TURPE pour les particuliers inclut chaque mois :

  1. Composante de gestion : couvre la gestion des dossiers, la facturation. Le prix de cette composante est fixe et dépend de la puissance de raccordement au réseau. 17,64€ pour un contrat unique, 15,3€ pour contrat d’accès au réseau de distribution.
  2. Composante de comptage : coûts d’entretien, relevé et location du compteur. Le prix de cette composante est fixe et dépend de la propriété du compteur : 36,5€ pour les autorités organisatrices de la distribution d’énergie (grande majorité des cas) ; et 13,3 € s'il est à la propriété des utilisateurs.
  3. Composante de soutirages : dépend de la puissance souscrite et de l’option tarifaire du client.

Les taxes sur le prix de l’électricité

Les taxes sur le prix de l’électricité pour les particuliers sont au nombre de quatre :

  • La CSPE ou la contribution au service public de l’électricité : finance le développement des énergies renouvelables, la péréquation tarifaire et le chèque énergie. En 2022, comme mesure exceptionnelle à la suite de la mise en place du bouclier tarifaire, son coût est passé de 22,5€/MWh à 1€/MWh.
  • La TVA : 20% sur le prix du kWh et 5,5% sur l’abonnement.
  • La TCFE ou la taxe sur la consommation finale de l’électricité est une taxe locale reversée aux communes et départements. Elle est plafonnée à 6,63€/MWh en 2022.
  • La CTA ou contribution tarifaire d’acheminement : 27.04% de la part fixe du TURPE. Elle permet de financer les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse des employés des industries électriques et gazières.

Comprendre les taxes pesant sur le prix de l'électricité peut vite se révéler complexe. La vidéo ci-dessous vous offre un éclairage intéressant sur l'ensemble des taxes et des contributions affichées sur votre facture.

 

La répartition des coûts sur la facture moyenne d’un particulier français en 2022

La consommation électrique moyenne d'un ménage français s'est élevée à 4 626 kWh sur l'année 2019, avec un compteur 6 kVA. À partir de cela, il est possible de calculer la facture annuelle du foyer français moyen en 2019 et de la décomposer selon les parts de production, d'acheminement et les taxes. Pour cette simulation, réalisée en septembre 2022, nous nous sommes basés sur les tarifs réglementés, en option Base avec un compteur 6 kVA, même s'il existe des offres d'électricité moins chères proposées par des fournisseurs alternatifs.

On remarque ainsi qu'en 2022, les taxes constituent toujours une part très importante de la facture d'électricité. Toutefois, cette part a considérablement diminué à la suite de la mise en place du Bouclier Tarifaire. Son poids est passé de 33% du total en 2020 à 21%.

  1. 21% de fiscalité (TVA, TCFE, CTA, CSPE). Le poids de la fiscalité a donc considérablement diminué pour aider les ménages à supporter la hausse des prix sur le marché de l'énergie.
  2. 48% de fourniture d'énergie. Son poids a considérablement augmenté, passant de 35% en 2020 à 48% du montant total de la facture. En cause, la hausse inédite du prix de l'électricité et du gaz sur les marchés européens.
  3. 31% d'acheminement sur le réseau (TURPE, transport, distribution), ce qui reste pratiquement inchangé par rapport à 2020.

Payer moins cher son électricité, c'est possible !Si vous souhaitez réaliser des économies sur sa facture d'électricité, contactez dès à présent un professionnel au 09 74 59 22 19. Il saura vous conseiller pour que vous puissiez choisir une offre en adéquation avec votre profil de consommation pour faire baisser le montant de votre facture énergétique.

Mis à jour le