Vous êtes ici

Les cours de l'électricité en France et en Europe

Comment payer son électricité moins cher ?Les experts Selectra font baisser vos factures : jusqu'à 200 € d'économies par an en choisissant un fournisseur d’énergie moins cher.
09 74 59 22 12 ou Rappel gratuit


prise multiple avec billets à l'intérieur

Le cours de l'électricité dépend largement de la zone sur laquelle elle s'échange. Il n'y a donc pas de cours mondial de l'électricité mais des cours locaux sur des marchés interconnectés, comme l'EPEX SPOT pour la France, l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche. Le cours de l'électricité est fixé par l'offre et la demande, soit dans des négociations de gré-à-gré, soit sur un marché organisé.


L'EPEX : Cours de l'électricité

Le European Power Exchange (EPEX) publie sur son site web epexspot.com les cours de l'électricité du jour et du lendemain, ce qu'on appelle le marché spot.

Exemple : Au 07 octobre 2015, l'ELIX, indice du prix de l'électricité européen donne :

Cours de l'ELIX au 07/10/2015
  Base Pointe
Moyenne ELIX 41,75 €/MWh 48,72 €/MWh
France 41,72 €/MWh 48,37 €/MWh

La base correspond aux heures de demande normale et la pointe aux heures de pic de demande, généralement vers 18h-19h.

Il faut noter que l'électricité est un produit au cours beaucoup plus volatile que la plupart des autres produits, comme par exemple l'or ou les devises. En effet, l'électricité ne se stocke pas (ou difficilement), et son cours peut même devenir négatif. Ainsi, si la production excède la demande, le prix de l'électricité peut s'effondrer. Dans le cas contraire, le prix peut augmenter considérablement. Le cours de l'électricité peut donc extrêmement varier d'un jour à l'autre, et même d'une heure à l'autre.

Prix de marché moyen de l'électricité en France en 2015

Vous trouverez-ci-dessous l'évolution des prix de l'EPEX pour la France entre octobre 2014 et octobre 2015. Le prix de marché est en moyenne de 38€ /MWh en France en 2015. Nous pouvons toutefois noter une hausse continue depuis quelques semaines, après des baisses observées en avril et en juillet.

Evolution prix EPEX France octobre 14/15 

 Source : EPEX

Prix de marché moyen de l'électricité en Europe en 2014

Pourquoi les prix ne sont-ils pas identiques au sein d'un marché ?

Les pays de l'EPEX ont des prix spot différents pour une raison simple, les capacités d'interconnexion entre pays sont insuffisantes. Saturées la moitié du temps, elles ne permettent pas de faire transiter toute l'électricité souhaitable. Les prix sont donc encore établis à l'échelle nationale, et les échanges d'électricité n'ont lieu que lorsque la différence entre les prix spot de deux pays est supérieure à un seuil de plusieurs euros.

Prix spot moyens sur les bourses de l'électricité en Europe en 2014 (en € / MWh) :

 

Source : RTE

Des cours différents d'un pays à l'autre

Les prix spots hebdomadaires présentés ci-dessous montrent la convergence entre les pays de l'EPEX et les épisodes de pics, ou de prix négatifs entre 2009 et 2013. On note que les prix se suivent et varient assez peu entre ces quatre pays. Globalement en Europe, on remarque que les prix sont plus bas chez les exportateurs d'électricité comme la France, que chez les gros importateurs (Italie, Grande-Bretagne).

Historique du prix spot de l'électricité

Source: RTE

Cours de l'électricité renouvelable

L'électricité renouvelable est vendue par ses producteurs de deux façons :

  • soit à EDF dans le cadre de l'obligation d'achat. Sa valeur est alors très supérieure au prix de marché (jusqu'à 450 € / MWh pour le solaire) ;
  • soit sur le marché pour la production, avec en plus de l'électricité classique une garantie d'origine, qui peut être cédée séparément et vaut environ 1€ /MWh.

L'ARENH, une alternative aux marchés

L'Accès Régulé à l'Electricité Nucléaire Historique (ARENH) est un mécanisme mis en place par la loi NOME de 2010 qui permet aux fournisseurs alternatifs de bénéficier à un prix réglementé de l'électricité nucléaire d'EDF. De manière générale, le marché de l'électricité est très volatile, c'est pourquoi certains préfèrent l'ARENH et son prix fixe.

Comment l'électricité peut-elle avoir un cours de bourse négatif ?

Depuis 2012, le prix de l'ARENH est de 42 euros par MWh; on annonce souvent sa réévaluation mais elle a été sans cesse repoussée jusqu'à présent. Cela est notamment du au fait que le prix de l'ARENH soit de moins en moins compétitif que le prix moyen de marché, avec une différence qui peut aller jusqu'à une vingtaine d'euros sur le prix au MWh. Ces derniers mois par exemple, le prix de marché était en moyenne moins élevé de 4€/MWh. Cela explique entre autres que la demande au titre de l'ARENH ait déjà chuté de 60% au premier semestre 2015 par rapport au semestre précédent.

portefeuille serré par un câble électrique

Le week-end du 15 juin 2013, la France a connu un pic de prix négatifs de l'électricité aux alentours de -200 euros par MWh. Cela signifie que les acheteurs d'électricité étaient payés par les vendeurs pour prendre leur électricité. Cette situation particulière est fréquente dans d'autres pays mais représente un vrai problème pour le marché européen de l'électricité.

Comment l'électricité peut-elle avoir une valeur négative ?

L'électricité coûte cher à produire. En temps normal, son cours est de l'ordre de 50 euros par MWh. Pour les ménages, en ajoutant les taxes, le coût d'acheminement et les coûts commerciaux, le MWh coûte 137 euros au 1er janvier 2014 (tarif bleu d'EDF). Pourtant, le difficile travail d'équilibrage entre l'offre d'électricité (production par les centrales) et la demande (consommation des ménages et entreprises), réalisé par RTE, ne suffit pas toujours. Des prévisions météorologiques erronnées par exemple, peuvent amener les producteurs à mettre en route des centrales inutiles, injectant plus d'électricité sur le réseau que les consommateurs n'en utilisent : il y a alors un risque de surtension.

Le producteur doit à tout prix vendre son électricité, pour se débarrasser de la responsabilité de la surtension. L'acheteur prend alors un risque, celui de causer la surtension si il ne consomme pas l'électricité, et ce risque, lorsqu'il est élevé, est payé par le producteur.

Historique des prix négatifs

Le graphique ci-dessus, édité par RTE, montre l'historique des prix spot hebdomadaires de l'électricité entre 2009 et 2013. Les principaux épisodes de prix négatifs sont à Noël 2012, et en juin 2013. On remarque que les pics "extraordinaires" ne sont pas liés à la saisonnalité.

Prix spot hebdomadaires de l'électricité en Europe

Dans quels cas arrive-t-on à des prix négatifs?

Plusieurs causes peuvent augmenter soudainement la production d'électricité et lui faire excéder la demande:

  • En Allemagne, le grand nombre d'éoliennes fait que des vents favorables peuvent augmenter significativement et de manière imprévue la production. On observe ainsi régulièrement des prix négatifs de l'électricité sur ce marché.
  • En France, l'accident du 16 juin 2013 est imputé à une consommation inférieure aux prévisions à cause d'une météo particulièrement douce.

Comment lutter contre des prix négatifs de l'électricité ?

La solution n'est pas tant dans l'amélioration des prévisions, que dans le développement de capacités de stockage. En effet, l'excès d'électricité peut-être stocké de plusieurs manières modernes et relativement efficaces:

  • Le transfert d'énergie par pompage : en période de prix très faibles de l'énergie, les stations de transfert d'énergie par pompage (STEP) peuvent être activées pour pomper de l'eau en hauteur. Cette eau sera ensuite relâchée pour produire de l'électricité dans sa chute en activant des turbines.
  • Le stockage d'énergie par air comprimé : l'électricité peut être utilisée pour comprimer de l'air, dont le relâchement activera des turbines, produisant de l'électricité plus tard.
  • Le stockage d'énergie dans des batteries de voiture : à moyen terme, les véhicules seront équipées de batteries électriques et le gestionnaire des parcs de rechargement pourra utiliser les batteries connectées au réseau (voitures garées) pour y stocker le surcroît d'électricité.

Les places de marchés de l'électricité

En Europe de l'Ouest, les marchés de l'électricité organisés sont regroupés par lots de pays.

Epexspot : marché spot de l'électricité franco-allemand

La Bourse Européenne de l’Énergie EPEX SPOT gère le marché spot de l'électricité pour la France, l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche, c'est-à-dire les échanges du jour et du lendemain. Elle a été créée en 2008 par la fusion des activités spot du français Powernext et de l'allemand EEX. Les pays de l'EPEX réalisent plus du tiers de la consommation d'électricité européenne.

L' EPEX est basé à Paris, et dispose d'une filiale à Leipzig (Allemagne). En 2012, 339 TWh d'électricité ont été échangés sur ce marché.

APX : marché spot Benelux et UK

Au Royaume-Uni et au Benelux, le groupe APX regroupe 3 bourses de l'électricité:

  • APX Power NL pour les Pays-Bas
  • APX Power UK en Grande-Bretagne
  • Belpex en Belgique

En 2012, le groupe APX a enregistré des échanges portant sur 144 TWh d'électricité.

Autres bourses de l'électricité européennes

  • OMEL : en Espagne et au Portugal, l'électricité est échangée sur OMEL
  • GME (Gestore Mercati Energetici) : gère la bourse italienne de l'électricité
  • POLPX gère les échanges d'électricité en Pologne.

La Bourse de l'électricité de chaque pays est généralement mandatée par l'Etat pour une période définie (5 ans en France).

Échanges de gré-à-gré autres que l'ARENH

On appelle échange de gré-à-gré les achats et ventes de capacités de production en dehors des marchés organisés.

Les garanties d'origine, un marché de l'électricité verte

éoliennes sur un îlot de terre

Il existe un autre marché concernant l'électricité : celui des garanties d'origine. Ces certificats, garantissant la production d'un MWh d'électricité d'origine renouvelable, leur énergie et leur provenance géographique sont émis et transférés par Powernext.

Fin 2013, le marché des garanties d'origine était encore à ses débuts et une garantie d'un MWh d'électricité hydraulique français s'échangeait autour d'un euro.

Vote: 
4
Average: 4 (1 vote)

Offre flash Cdiscount Énergie : -15% à -20% 15 à 20% de réduction sur le prix du kWh de l'électricité avec Cdiscount Énergie disponible jusqu'au 24 juin !
J'en profite !

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus