Vous êtes ici

L'électricité dans l'UE

Comment payer son électricité moins cher ?Les experts Selectra font baisser vos factures : jusqu'à 200 € d'économies par an !
                                            09 73 72 25 00
Rappel gratuit
 Comparateur
en ligne


L'électricité dans l'UE

Réformes, unification, interconnexions, le marché européen de l'électricité se construit depuis les années 1990. Les Etats membres se sont engagés dans un processus de libéralisation et de convergence de leur marché électrique selon un processus similaire. L'objectif est la construction d'un marché unique de l'électricité, plus adapté à un mix énergétique tourné vers les énergies renouvelables (éolien, solaire) et favorisant le consommateur (fin des monopoles à structure de coût élevée).

Le méthode européenne de libéralisation

1. La fin de monopoles verticalement intégrés

Les marchés locaux étaient jusqu'aux libéralisation constitués de monopoles locaux : EDF en France, EnBW en Baden-Wurttemberg, ENEL en Italie, Endesa en Castille... Ces entreprises contrôlaient la production (centrales), le transport (lignes haute tension), la distribution (lignes MT BT et compteurs) et la fourniture d'électricité.

2. Séparation des activités

La libéralisation commence par la séparation des activités des opérateurs historiques:

  • La production est d'abord ouverte à la concurrence
  • Le transport et la distribution sont séparés juridiquement et conservent un monopole "naturel", chargé de mettre à disposition sans discrimination les réseaux publics aux différents fournisseurs
  • La fourniture est ensuite progressivement ouverte à la concurrence.

3. Ouverture progressive à la concurrence de la fourniture

L'activité de fourniture d'électricité est progressivement ouverte à la concurrence: 

  • D'abord la fourniture aux très gros consommateurs, raccordés directement au réseau haute-tension
  • Puis la fourniture aux entreprises
  • Enfin la fourniture d'électricité aux clients résidentiels

Au 1er janvier 2014, la libéralisation totale est réalisée dans toute l'Europe occidentale, mais la persistance de tarifs réglementés (France, Espagne, Italie) limite encore la concurrence.

Le développement des énergies renouvelables en Europe

Les Etats européens se sont fixés un objectif commun de 20% d'énergies renouvelables dans le mix énergétique en 2020. Certains Etats, comme l'Italie (30%) sont en avance, d'autres, comme la France, sont à la traîne.

Vote: 
0
Aucun vote pour le moment
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus