Vous êtes ici

Statistiques sur la consommation d'électricité en France

La France fait à la fois partie des plus grands producteurs et consommateurs d'électricité d'Europe et du monde, ce qui en fait un acteur majeur du secteur de l'énergie. Elle dispose en outre d'anciennes entreprises d'Etat devenues de véritables multinationales à l'assaut du monde (EDF, Engie, Total) et voit de nouvelles sociétés croître en son sein (Direct Energie, Planète Oui, Total Spring, ekWateur entre autres).

Selon les dernières données dont nous disposons, dans son bilan pour l'année 2016, RTE fait état d'une consommation d'électricité de près de 476 TWh en France, en baisse par rapport à l'année précédente. Vous trouverez dans cet article les données et statistiques complètes sur la consommation d'électricité en France en 2016.


Une baisse de la consommation d'électricité en 2016

Cette baisse constatée en France en 2016 est multifactorielle. La principale cause de cette baisse est la progression de l'efficacité énergétique. L'efficacité énergétique correspond à l'ensemble des solutions permettant de réduire la consommation électrique sans diminuer la perfromance. Par exemple le remplacement d'un ampoule classique par une ampoule basse consommation ou encore l'isolement du domicile afin de consommer moins en chauffage. À cela, il faut ajouter  l'amélioration de la performance des équipements. C'est à dire des appareils électroménagers qui consomment moins. Ces facteurs viennent couvrir d'autres facteurs qui auraient pu entrainer une hausse: la croissance démographique, économique ou encore un hiver rude.

Globalement la consommation électrique française stagne depuis 2010. En effet, sa croissance est très limitée si on la compare à ce que l'on a pu observer jusqu'alors. Cela s'explique entre autres par le réveil des consciences qui a émergé il y a une vingtaine d'années concernant l'énergie. Ce qui fait que tous les acteurs de la chaine - du producteur au consommateur - font beaucoup plus attention à ne pas trop consommer et ne plus gaspiller. En outre, l’État favorise les travaux d'isolation pour améliorer l'efficacité énergétique, ENEDIS déploie les compteurs Linky depuis décembre 2015 pour mieux contrôler la consommation de chacun, quand RTE encourage le développement de dispositifs d'effacement de la production et de modération de la consommation.

 

Source : RTE.

La consommation corrigée correspond à la prise en compte des aléas climatiques et par exemple, des années bissextiles (comme ce fut le cas en 2016).

La consommation électrique par secteur en France

Le bâtiment est le principal secteur de consommation d'énergie en France, c'est pourquoi l'efficacité énergétique des bâtiments est fondamentale. La France est connue pour être la nation la plus « thermo sensible » d'Europe. En d'autres termes, nous sommes frileux, puisque 1 °C de moins en hiver équivaut à 2300 MW consommés en plus en énergie de chauffage dans notre pays (contre 5 000 MW sur toute l’Europe).

 

Source : RTE.

Consommation électrique moyenne des foyers français en 2016

Dans son bilan annuel 2016, le RTE observe une augmentation de 1,5% de la consommation d'électricité brute des Français, celle-ci s'établissant à 476 térawattheures (TWh).

D’après l’analyse du marché de détail de l’électricité faite par la Commission de Régulation de l’Energie au quatrième semestre 2016, il y avait 37,1 millions de sites éligibles dont 32,078 millions de sites résidentiels (+542 000 par rapport à 2015) et 5,010 millions de sites professionnels (+47 000 par rapport à 2015). La consommation annuelle des sites résidentiels s'est établie à 158,6 TWh en 2016, et 281,9 TWh pour les sites professionnels.

Consommation électrique moyenne par an et par foyer en France en 2016: 158,6 TWh / 32 078 000 sites = 4 944 kWh consommation annuelle par foyer français.

La consommation moyenne en 2016 pour un foyer français est donc de 4 944 kWh. Notons qu'elle est en légère baisse par rapport à l'année 2015. En effet, si la consommation d'électricité a augmenté par rapport à l'année précédente, il s'avère qu'elle a légèrement reculé pour les consommateurs résidentiels alors qu'elle a bien augmenté pour les professionnels. Le nombre de raccordement de compteurs résidentiels au réseau électrique ayant augmenté sur la période explique donc la baisse moyenne de la consommation des ménages. Si certains y voient une preuve de la stagnation du niveau de vie des ménages, d'autres voient les effets d'une consommation plus responsable et d'une meilleure isolation des bâtiments.

Facture électrique moyenne par ménage français en 2017

Zoom sur les types de compteurs électriquesLe choix du compteur se fait en fonction des besoins énergétiques de vos installations : c'est-à-dire le calcul de la puissance cumulée de tous vos appareils électriques. La puissance de compteur électrique la plus répandue en France est de 6 kVA (kilovoltampères) : sur les 32 millions de sites résidentiels, 70% possèdent cette puissance. Le reste des foyers possède des compteurs pouvant supporter une puissance de 3kVA jusqu’à 36 kVA. Il est aujourd'hui possible d'optimiser sa consommation d'électricité en estimant votre consommation électrique en fonction des caractéristiques de votre logement.

Facture moyenne d'électricité chez EDF

Sachant que la consommation moyenne annuelle d’un foyer français est de 4 944 kWh et que la plupart des foyers disposant d’un compteur de puissance 6 kVA et sont au tarif bleu d'EDF, la facture moyenne (Consommation + abonnement) est de 833 € TTC avec un compteur Base et de 839 € avec un compteur en heures pleines heures creuses (réparties en 60% d'heures pleines et 40% d'heures creuses).

Facture d'électricité moyenne par foyer en France en 2018 - Compteur Base au tarif bleu EDF :

4944 kWh x 0,1467 €/kWh = 725,28 €
686,41 € + 107,04 € = 832,7 €

Facture d'électricité moyenne par foyer en France en 2018 - Compteur Heures pleines - Heures creuses au tarif bleu EDF :

4944 kWh x 60% = 2966,4 ; 4944 kWh x 40% = 1977,60
2966,4 x 0,1593 = 472,55 € en HP ; 1977,60 x 0.1244 = 246,01 € en HC.
472,55 € + 246,01 € + 120,72 € = 839,28€

Tarifs à jour au 1er février 2018 avec dernières données de conso de RTE disponible lors de la mise à jour de l'article au 6 février 2018.
 

Facture moyenne d'électricité chez Direct Energie

L’offre "Online Direct Energie" de Direct Energie donne une facture d'électricité moyenne par ménage sensiblement moins chère. Cette offre de Direct Energie donne 817€ TTC pour un compteur de base et 786€ TTC pour un compteur en HP/HC grâce à la réduction de  proposée sur le coût HT du kWh en 2018.

Facture d'électricité moyenne par foyer en France en 2018 - Compteur de base "offre Classique" :

4944x 0,1437 = 710,45 €
710,45 € + 107,08 € = 817,53 €

Facture d'électricité moyenne par foyer en France en 2018 - Compteur Heures pleines - Heures creuses "offre Classique" :

4944 kWh x 60% = 2966,4 ; 4944 kWh x 40% = 1977,60
2966,4x 0,1472 = 436,65€ en HP ; 1977,6x 0.1158 = 229,00€ en HC
436,65€ + 229,00€ + 120,76 € = 786,42€

Tarifs à jour au 1er février 2018 avec dernières données de conso de RTE disponible lors de la mise à jour de l'article au 6 février 2018.

Comparaison des factures annuelles moyennes d'électricité entre EDF et Direct Energie

Comparatif des factures moyennes d'électricité chez EDF et Direct Energie TTC au 01/07/2017
  Tarifs réglementés d'EDF Online Direct Energie
Compteur Base 832,70€ 817,53€
Compteur Heures pleines - Heures creuses 839,28€ 786,42€
En savoir plus / souscrire Téléphone EDF 09 87 67 54 76
Me faire rappeler

Comparaison : La consommation d'électricité des pays Européens en 2015

Consommation d'électricité en Europe

Sources : Entso-e, RTE

En 2015, la consommation d'électricité en Europe a connu une légère hausse. Les pays membres de l'ENTSO-E, le « Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d’électricité » qui regroupe 34 pays en Europe, ont en effet vu leur consommation passer de 3254 TWh en 2014 à 3278 TWh en 2015. Comme à l'échelle de la France, cette hausse est dûe à une météo hivernale rude avec des température notablement basse, ainsi qu'à la reprise de l'économie dans plusieurs pays. Toutefois, on note des disparités d'un pays à l'autre.

Projections d'évolutions de la consommation en 2035

Tour futuriste

La réglementation thermique dans la construction de bâtiments neufs et les aides de l’État via des déductions d'impôts pour les travaux d'isolation des bâtiments vont permettre aux français de limiter leur hausse de consommation d'électricité. De cette façon, l'efficacité énergétique va permettre une diminution de la consommation électrique des français. Selon RTE, la demande électrique française globale devrait ainsi baisser de plus de 30 TWh entre 2016 et 2035, pour atteindre 442,4 TWh.

Comment calculer sa consommation d'électricité ?

label

Comprendre sa facture d'énergie n'est pas toujours chose facile. Pour avoir une idée précise ou au moins une estimation de sa consommation, il est possible de la calculer soi-même. La consommation électrique est mesurée en kilowattheure. Pour avoir une idée de la consommation d'un appareil, il suffit de connaître sa puissance (le nombre de watts), et de la multiplier par le nombre d'heures d'utilisation quotidienne. On obtient ainsi sa consommation journalière. Pour connaître la consommation annuelle, il suffit de multiplier par le nombre de jours d'utilisation chaque année. 

Par exemple, une ampoule basse consommation d'une puissance de 12W que l'on utilise 6h/ jour, 300j/ an aura une consommation annuelle de:

12W x 6h x 300j = 21,6kWh

Il suffit ensuite de multiplier ce montant par le prix du kWh et on obtient le coût en électricité d'un objet. Ainsi lors de l'achat d'un objet électrique comme une machine à laver par exemple, il sera intéressant de bien regarder la puissance de l'appareil afin de réaliser des économies à long terme.

Comment réduire sa consommation d'électricité ?

Une fois que l'on connaît les principaux paramètres de sa consommation, il devient plus facile d'agir dessus afin de réduire sa facture annuelle. Voici quelques pistes pour réduire sa consommation:

  • Éteindre les interrupteurs lorsque l'on quitte une pièce;
  • Remplacer les ampoules à incandescence par des ampoules basse consommation;
  • Baisser le chauffage des pièces dormantes (chambres) à 16°c et celui des pièces de vie à 19°c;
  • Investir dans un thermostat connecté permettant de contrôler précisément son chauffage et à distance;
  • Eteindre les appareils électriques plutôt que les mettre en veille

Avec ces gestes simples, indépendant de votre offre d'énergie, vous pouvez économiser sur votre facture d'électricité et ce, sans délais !

Vote: 
5
Average: 5 (3 votes)
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus