Vous êtes ici

Colocation : comment gérer son contrat d'électricité ?

colocation

Désormais, le choix de vivre en colocation concerne aussi bien les étudiants qu’un nombre croissant d’adultes ayant un petit budget ou recherchant de la convivialité. Si la colocation présente en effet des avantages indéniables, elle n’en demeure pas moins contraignante par certains aspects. En effet, la gestion des contrats (de bail, d’énergie, d’assurance, d’abonnement internet, etc) doit se faire à plusieurs et peut entraîner, si la confiance entre les colocataires est rompue et si les contrats sont signés à la va-vite, de graves conflits. Cet article a pour but d’informer sur les démarches à effectuer pour gérer sereinement son contrat d’électricité lorsqu’on loue un appartement à plusieurs, afin d’éviter toutes mauvaises surprises.

  • Conseils pour co-gérer son contrat d'électricité sans ennuis :
  • Sélectionner ensemble un fournisseur d'électricité et une offre
  • Veiller à ce que les noms de tous les colocataires apparaissent sur le contrat d'électricité
  • Supprimer les noms des anciens colocataires du contrat
  • Résilier le contrat d'électricité une fois la colocation terminée

La souscription au contrat d’électricité dans le cas d’une colocation

Lorsqu’on vit en colocation, il y a différentes manières de souscrire à un contrat d’électricité. Ces alternatives dépendent du choix des locataires et de l’ordre d’arrivée dans le logement. Il est indispensable de discuter de ce choix entre colocataires afin de prendre une décision à plusieurs.

Souscrire tous ensemble à un contrat d’électricité

Si tous les colocataires emménagent ensemble au même moment, une solution consiste à souscrire à un contrat d’électricité à plusieurs en demandant l’inscription de l’ensemble des noms des colocataires sur le contrat. Cette démarche permet que la facture d’électricité soit automatiquement partagée entre les colocataires : chacun est redevable de sa part auprès du fournisseur. Autre avantage d’inscrire tous les noms sur le contrat, la facture d’électricité peut servir de justificatif de domicile à chacun.

Et si le propriétaire a déjà souscrit à un contrat ? Au moment de l'emménagement, les locataires sont libres de choisir leur fournisseur d'électricité librement, sans que le propriétaire ne puisse s'y opposer. Or, depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, de nombreux fournisseurs alternatifs proposent des offres plus compétitives que le tarif réglementé d'EDF. Cela vaut donc le coup de comparer les prix des fournisseurs !

Choisir un unique titulaire du contrat d’électricité

Une autre possibilité consiste à n’inscrire qu’un seul nom sur le contrat d’électricité. Dans le cas où les colocataires n’emménagent pas en même temps et que l’un d’entre eux occupe seul l’appartement dans un premier temps, ce dernier n’a pas d’autre choix que cette solution. En revanche, si les colocataires s’installent dans le logement au même moment, opter pour cette option présente un risque, car seul le titulaire est redevable du paiement de l’électricité auprès du fournisseur. Si ses colocataires refusent de le rembourser, le titulaire se retrouve embêté. 

Ajouter des noms supplémentaires au contrat d’électricité existant

Il est utile de savoir qu’il est possible de rajouter des noms supplémentaires sur le contrat à tout moment. Si les colocataires n’emménagent pas tous en même temps ou si un remplaçant arrive, un simple coup de fil à son fournisseur permet d’ajouter le nouvel arrivant au contrat et de s’assurer qu’il soit ainsi redevable auprès du fournisseur du paiement de la partie de la facture qui lui revient.

La résiliation d’un nom ou du contrat d’électricité lors du départ

Les démarches de suppression d’un nom et de résiliation du contrat sont simples et indispensables.

Suppression du nom du colocataire qui quitte le logement

colocation

Lorsqu’un des membres de la colocation décide de quitter le logement, son nom doit être supprimé du contrat afin qu’il ne reçoive plus les factures. Pour cela, il suffit d’appeler le fournisseur d’électricité. Avertir son réseau personnel et proposer une colocation sur internet permet de trouver un locataire remplaçant, dont le nom pourra être ajouté au contrat.

Résiliation du contrat d’électricité à la fin de la colocation

Dans le cas où tous les colocataires décident de mettre fin à la colocation et de partir en même temps, le contrat d’électricité doit être résilié. Si les locataires ne demandent pas la résiliation du contrat auprès du fournisseur, ils seront redevables du paiement des factures suivantes tant que les locataires remplaçants n’auront pas souscrit à un nouveau contrat à leur nom.

Vote: 
0
Aucun vote pour le moment
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus