Quelles différences entre Distributeurs et Fournisseurs d’électricité ?

⚡️ Quel fournisseur est le moins cher ? Comparatif des prix et des offres en moins de 5 minutes avec Selectra:
09 74 59 22 19 ou Rappel gratuit

Sur le marché de l’électricité, plusieurs acteurs se confondent par leurs missions, comme EDF ou Enedis. La différence entre fournisseur et distributeur d’électricité est assez confuse dans l’esprit des consommateurs ; qui ont bien du mal à savoir parfois, à qui s’adresser pour mettre en service l’électricité lors de leur déménagement, qui intervient en cas de panne de courant ou qui contacter pour une souscription de contrat d’électricité. Prix Elec fait le point sur les missions et les domaines d’intervention de ces deux acteurs majeurs du marché de l’énergie.


? Rôle et missions d'Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d'électricité

La distribution de l’électricité en France est un rôle assuré par Enedis pour près de 95 % du territoire. Mais il est à noter que pour les 5 % restants, ce sont des Entreprises Locales de Distribution qui assurent les mêmes missions que le gestionnaire du réseau de distribution.

Enedis en situation de monopole sur le territoire

Pour avoir de l’électricité lorsqu’on appuie sur un interrupteur, ou en mettant en marche un appareil électrique, il faut que cette énergie soit transportée en premier lieux via le réseau de lignes à hautes tension. Cette mission est assurée par Réseau de Transport d’Electricité (RTE) ; puis l’électricité est distribuée via un réseau de lignes secondaires (basse et moyenne tension) en France par Enedis (ex-ERDF) qui couvre près de 95 % du territoire.

Jusqu’en 2007, la gestion du réseau de distribution était assurée par EDF-GDF, qui assurait ainsi une triple mission : producteur, distributeur et fournisseur d’énergie. L’ouverture du marché de l’Energie à la concurrence a obligé EDF-GDF à séparer ses activités afin de permettre une libre concurrence entre les différents fournisseurs. Electricité Réseau Distribution France (ERDF) fut ainsi créé en 2008 pour gérer le réseau électrique ainsi que les transformateurs moyenne tension et les compteurs électriques. ERDF change de nom et devient ENEDIS en 2016.

Le principal gestionnaire du réseau de distribution – ou simplement appelé le « distributeur d’énergie » - assure ainsi différentes missions de service public, pour le compte des collectivités et des communes :

logo enedis
  • Il veille à la juste distribution de l’Energie et une accessibilité à tous les usagers (particuliers ou entreprises) sans parti pris, en totale équité quel que soit le fournisseur d’électricité ;
  • Il s’occupe de la maintenance des compteurs électriques installés, dont il assure différentes prestations comme la mise en service et le raccordement électrique au réseau de distribution ;
  • Il prend en charge la modernisation du réseau de distribution, comme avec les installations ou remplacements de compteurs via le déploiement des compteurs Linky ;
  • Il assure également toutes les interventions d’urgence et de dépannage sur les installations extérieures en cas de panne de courant générale ou de dysfonctionnement sur les lignes électriques basse et moyenne tension.

Des ELD en situation de monopole dans leur région

Les Entreprises Locales de Distribution (ELD) occupent une place à part et existent en toute autonomie à côté du gestionnaire national Enedis. D’un point de vue historique, le développement de l’électricité en France s’est joué en grande majorité dans les communes ; qui étaient pour certaines, propriétaires d’entreprises locales assurant la distribution mais également la fourniture d’électricité.

En 1946, la nationalisation du réseau oblige la plupart des entreprises de distribution de l’Energie à se regrouper au sein d’une seule entité : ce sera EDF pour l’électricité et GDF (futur Engie) pour le gaz naturel. Toutefois, l’Etat a laissé leur autonomie à quelques communes, et la possibilité de gérer localement la distribution de l’électricité.

Ce système compte ainsi :

  • Une entreprise nationale de gestion de la distribution, Enedis, sur 95% du territoire français ;
  • Et des Entreprises Locales de Distribution (ELD) sur les 5% de territoire restant.

Il existe aujourd’hui plus d’une centaine d’ELD à travers la France dont les plus importantes pour l’électricité sont :

carte ELD

Ces ELD assurent le même service public qu’Enedis, à savoir la gestion de la distribution de l’électricité sur leur territoire ; tout en assurant la mission de fournisseur d’énergie. A noter qu’à partir de 2007, tout comme EDF, les ELD ont dû partager le marché de la fourniture d’électricité avec d’autres fournisseurs alternatifs.

Cette mise en concurrence n’est encore aujourd’hui que théorique, la plupart des ELD conservant leur situation de monopole. En effet, pour proposer leurs offres de marché aux usagers, les fournisseurs alternatifs sont confrontés à plusieurs problématiques : d’une part, les zones desservies par les ELD sont nombreuses pour un nombre restreint de clients ; et d’autre part, les fournisseurs alternatifs doivent conclure un accord avec les ELD et utiliser leurs outils de communication ; Des procédures qui viennent s’ajouter à celles d’Enedis que les fournisseurs alternatifs utilisent déjà.

Un lourd investissement financier que les fournisseurs alternatifs ne semblent (pour l’instant) pas vouloir franchir en grande majorité.

On peut citer toutefois l’arrivée sur le marché du fournisseur alternatif ekWateur dans la région de Strasbourg. Le fournisseur alternatif propose une offre d’électricité 100 % verte issue des énergies renouvelables. Une poussée timide qui peut annoncer l’arrivée d’autres offres de marché ?

En tout cas, certaines ELD ont profité de l’ouverture du marché pour commercialiser leurs propres offres de marché. On peut citer ainsi les deux grandes ELD que sont Sélia, GEG ; et le regroupement d’ELD plus petites qui ont donné naissance aux fournisseurs Proxelia et Alterna.

? Rôle et missions d’un fournisseur d’énergie

Le fournisseur d’électricité est souvent le premier interlocuteur du consommateur, mais une grande majorité d’entre eux ne sait pas qu’EDF le fournisseur historique n’a plus le monopole de la fourniture d’électricité depuis 2007. Il doit ainsi composer avec des fournisseurs alternatifs qui commercialisent des offres de marché, en concurrence directe avec son célèbre Tarif Bleu.

Le fournisseur historique EDF

logo EDF

Le fournisseur historique EDF occupe une place de choix dans le marché français de l’électricité. 1er producteur d’électricité en France grâce à son parc nucléaire, EDF Electricité est pendant longtemps seul acteur à fournir de l’électricité ; cependant, tout change en 2007 avec l’ouverture du marché à la concurrence et l’arrivée de fournisseurs alternatifs.

Cette mise en concurrence est une obligation dictée par l’Union Européenne afin de dynamiser le marché de l’énergie et offrir une alternative de prix pour tous les consommateurs en France.

Du fait de son fort ancrage en France et sa crédibilité auprès des usagers, EDF conserve néanmoins le monopole de la fourniture d’énergie, puisque près de 80% des abonnés résidentiels à l’électricité sont clients chez EDF encore aujourd’hui. Le fournisseur historique est également le seul à proposer le tarif réglementé de vente (TRV) sur lequel se base le Tarif Bleu, son offre d’électricité la plus connue, même s’il commercialise aussi des offres de marché (l’offre Vert Electrique, l’offre Digiwatt et l’offre Mes Jours Zen) tout comme les fournisseurs alternatifs.

Les fournisseurs alternatifs d'électricité

En 2007, la libéralisation du marché a vu l’émergence de multiples fournisseurs alternatifs commercialisant des offres dites de marché, où le prix du kWh est inférieur (en général) au tarif réglementé de vente d’EDF.

Depuis leur arrivée, certains fournisseurs alternatifs se sont taillés une part de marché assez convaincante tels que Total Direct Energie, Eni, Planète OUI et Happ-e d’Engie.

fournisseurs alternatifs

Parmi ses offres de marché, on distingue :

  • Les offres de marché à prix indexés qui appliquent un pourcentage de réduction (10%, 15%, 20%) sur le prix du kWh HT du TRV. Ces offres d’électricité ont l’avantage de garantir un prix toujours inférieur au tarif réglementé, tout en ayant l’inconvénient d’en suivre les évolutions de prix au cours du temps ;
  • Les offres de marché à prix fixes garantissent un prix du kWh HT bloqué par rapport au TRV, pendant toute la durée de son abonnement (de 1 an à 3 an). Cette offre d’électricité présente une certaine sécurité pour les abonnés, face aux évolutions souvent à la hausse du tarif réglementé ;
  • Les offres de marché où le prix du kWh HT est fixé librement par le fournisseur alternatif.

A noter que le consommateur est libre de choisir son fournisseur alternatif lors de son déménagement ou à tout moment s’il veut changer d’offre en court de contrat. En effet, tous les abonnements d’énergie sont sans engagement de durée et résiliables gratuitement.

Comment choisir son fournisseur d’électricité ? Le particulier en quête de son prochain fournisseur a tout intérêt à se poser les bonnes questions quant à ses habitudes de consommation et ses attentes pour pouvoir comparer les offres les plus compétitives.
Pour ce faire, Selectra guide le particulier dans sa recherche, puis la sélection du meilleur fournisseur d’énergie. Et ceci gratuitement, sans mauvaise surprise de frais cachés ! Contacter le service commercial de Selectra au ? 09 74 59 22 19 Rappel gratuit.

? Qui contacter pour les différentes démarches liées à un déménagement ?

Grande étape dans la vie de la majorité des particuliers, le déménagement acte le début d’un ensemble de démarches liées à son contrat d’électricité. Mais à qui s’adresser en priorité entre Enedis ou une ELD, et son fournisseur d’énergie, pour chacune des formalités indispensables pour un emménagement serein ?

Qui contacter pour une souscription de contrat ?

souscription

Lors de son déménagement, la souscription d’un contrat est une étape obligatoire, même si l’on ne change pas de fournisseur d’énergie. Tout transfert de son contrat d’électricité sur la nouvelle adresse n’étant pas possible, le particulier doit donc contacter directement son fournisseur d’énergie.

En effet, en fonction de son changement d’adresse, le contrat d’énergie sur l’ancienne adresse risque de ne plus correspondre (taille de logement différentes, installation et appareils électriques différents, isolation thermique, etc.). Il est donc essentiel de faire le point de son profil de consommation et de souscrire une offre d’électricité adaptée à ses besoins énergétiques.

Une fois contacté, le fournisseur d’électricité se charge d’établir le contrat en fonction de différentes caractéristiques choisies par le particulier : puissance de compteur, option tarifaire, services et options, etc.

Qui contacter pour son déménagement ?

déménagement

A l’occasion de son déménagement, le particulier doit souscrire un contrat d’électricité comme vu dans le point précédent. Il peut ainsi rester chez le même fournisseur d’énergie s’il en a un, ou saisir l’occasion qui se présente pour changer de fournisseur.

Puis vient l’étape indispensable de la mise en service du compteur d’électricité. Pour ce faire, le fournisseur d’énergie contacte Enedis pour programmer la mise en service de l’électricité dans le nouveau logement, que l’électricité soit coupée ou pas. Cette étape finale permet au particulier de mettre le compteur à son nom pour le jour de son emménagement.

Dans le cas d’un logement neuf, l’ouverture du compteur est précédée par son raccordement électrique. Le propriétaire doit contacter directement Enedis afin d’établir un devis de raccordement puis programmer ses travaux selon le calendrier de disponibilités des techniciens Enedis.

Ne pas oublier de résilier son contrat d’électricité auprès de son fournisseur d’énergie lorsque l’on déménage, sous peine de devoir payer les consommations du nouveau locataire.

A qui envoyer sa relève de compteur ?

La relève des index de consommation permet au fournisseur d’énergie de se baser sur les consommations réelles effectuées par le particulier, et non sur les consommations estimées.

compteur technicien

Cette relève de compteur peut avoir lieu à différentes étapes et nécessite de contacter :

  • Le fournisseur d’énergie, dans le cas d’une souscription d’un abonnement pour le démarrage de contrat sur les bons index, ou d’une résiliation de contrat pour établir la facture de clôture. Le particulier peut également demander un relevé spécial dans le cas où il y a eu impossibilité de relever les index de consommation ;
  • Enedis, dans le cas de la relève obligatoire effectuée tous les 6 mois. Les index de compteur sont transmis au fournisseur pour établir la facture de régularisation.

Panne ou dépannage, qui contacter en cas d’urgence ?

dépannage

Lors d’une panne de courant générale ou d’un dépannage de son compteur électrique, le particulier peut s’adresser directement à Enedis ou à l’ELD dont il dépend. En effet, c’est le gestionnaire du réseau de distribution qui s’occupe de toutes les interventions techniques sur le réseau ainsi que les opérations de dépannage sur le compteur électrique.

Le particulier peut joindre le service Urgence Dépannage d’Enedis au ☎ 09 72 67 50 XX. Il suffit de remplacer XX par le numéro département du logement.

A noter que les disfonctionnements sur le réseau domestique et le tableau électrique ne sont pas gérés par Enedis ; Le particulier doit contacter un électricien professionnel.

Pour contacter le service d'urgence dépannage d'une Entreprise Locale de Distribution, le particulier doit composer le numéro indiqué en haut de sa facture.

? Foire aux questions FAQ

Quelques questions supplémentaires sur les distributeurs et fournisseurs d’énergie.

Quels sont les autres acteurs du marché de l’Energie ?

Le marché de l’Energie en France fait intervenir de multiples acteurs, les distributeurs et les fournisseurs d’énergie que l’on vient d’aborder dans cet article, mais également :

  • Les producteurs d’énergie qui exploitent des modes de production diversifiés pour générer de l’électricité ou du gaz. En France, EDF est le premier producteur d’électricité issue essentiellement de son parc nucléaire, suivi d’Engie (ex-GDF) via l’énergie hydraulique ;
  • Les transporteurs d’électricité tel que la RTE qui sont chargés du transport de l’électricité via les lignes à haute tension ;
  • La Commission de Régulation de l’Energie (CRE), un organe public dont les principales missions sont de réguler le marché de l’électricité et du gaz, et d’assurer également une régulation des réseaux publics (dont la garantie de l’accessibilité aux réseaux pour tous les usagers, et la garantie de l’indépendance des distributeurs d’énergie). La fixation du tarif réglementé est faite sous la recommandation de la CRE ;
  • Le Conseil d’Etat, un organisme étatique, plus haute juridiction administrative qui intervient principalement sur le marché de l’Energie pour en casser les arrêtés illégaux ; comme par exemple, le gel de la hausse des tarifs réglementés de vente ;

Qui s’occupe de la distribution et de la fourniture du gaz naturel ?

dépannage

En France, le gestionnaire du réseau de distribution public du gaz naturel est GRDF (Gaz Réseau Distribution France). Filiale d’Engie (ex-GDF) depuis 2007, GRDF assure des missions similaires à Enedis, à savoir :

  1. L’entretien et l’exploitation du réseau de gaz naturel ;
  2. L’acheminement du gaz jusqu’aux points de consommation ;
  3. Le raccordement au réseau de gaz naturel ;
  4. L’installation et la mise en service des compteurs de gaz ;
  5. Le dépannage et la gestion des urgences 24/24 et 7/7.

Est-on obligé de passer par Enedis, alors que l’on a le choix pour son fournisseur d’énergie ?

Enedis est le principal gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité sur plus de 95 % du territoire français. A ce titre, il exploite et veille à l’entretien et au développement de plus 1,3 million de kilomètres de lignes électriques. Il n’y a donc pas moyen de passer par un autre gestionnaire, mis à part si l’on habite les 5 % de territoire exploités par une des ELD.

Enedis est un organisme indépendant dont la principale mission est d’acheminer l’électricité vers tous les points de consommation sans distinction de fournisseur d’énergie. Le particulier peut être assuré que l’électricité qu’il consomme, est de même qualité quel que soit son abonnement et quel que soit l’endroit où il réside.

Mis à jour le
 

Autres articles sur le même sujet :